Gel des avancements: les syndicats de fonctionnaires exigent un courrier de Jean-Marc Ayrault

Dialogue social

Les syndicats de la fonction publique ont réclamé jeudi 13 février un engagement par écrit du Premier ministre « affirmant que le gouvernement n’envisage pas le gel des avancements et des primes des agents », visiblement pas satisfaits par le démenti formulé dans la matinée par Jean-Marc Ayrault.

Dans un communiqué commun, l’ensemble des syndicats de fonctionnaires (CFDT, CFTC, CGC, CGT, FAFPT, FSU, Solidaires, Unsa et FO) indiquent qu’ils « attendent un courrier » en ce sens du Premier ministre.

Celui-ci a pourtant démenti jeudi matin l’hypothèse ébauchée dans les rangs de la majorité d’un gel des primes et de l’avancement des fonctionnaires pour contribuer à réduire les dépenses publiques. « Ce n’est pas vrai… Pourquoi annoncer de fausses nouvelles ? (…) On n’est pas dans le concours Lépine des économies », a-t-il déclaré.

La veille, le président du groupe PS à l’Assemblée, Bruno Le  Roux, avait relancé les débats sur cette piste explosive, déjà évoquée la semaine précédente, en indiquant que l’hypothèse d’un gel était bien « sur la table », avant de corriger un peu plus tard ses propos.

Dans leur communiqué, les syndicats estiment que « le contexte actuel marqué par les déclarations contradictoires des derniers jours ne créé pas les conditions propices » aux discussions.

Alors qu’ils ont engagé des discussions avec la ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu en vue de négociations qui doivent démarrer en mai sur les « parcours professionnels, carrières et rémunérations » des quelque 5 millions d’agents, ils font savoir que ces discussions ne pourront reprendre qu’une fois que M. Ayrault aura répondu à leur demande.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

L'analyse des spécialistes

  • Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets Partenariat public-privé

    Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets

    31/05/18
    Les Cours des comptes européenne et française partagent un constat similaire et émettent des alertes de bon sens. Mais ces alertes doivent s’appliquer selon notre point de vue à tous types de projets du secteur public, et pas qu’aux PPP. Quant à ces derniers, ils pourraient continuer à procurer des effets vertueux au secteur public, à condition d’y avoir recours pour des bonnes raisons et d’une manière adéquate.
  • Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ? Commande publique

    Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ?

    10/04/18
    La distinction entre les subventions et la commande publique est plus claire qu'auparavant en raison des définitions données par les textes. Toutefois, des incertitudes subsistent, qui sont en particulier liées au développement de procédures intermédiaires sous la forme notamment d'appels à projets.
  • Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l'impact du RGPD Administration

    Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l’impact du RGPD

    04/04/18
    La réglementation relative à la protection des données personnelles va vivre une petite révolution le 25 mai 2018. À compter de cette date, le règlement général sur la protection des données, dit RGPD (UE 2016/679 du 27 avril 2016), entrera en vigueur dans tous les pays de l'Union européenne. Ombeline Soulier Dugénie et Emmanuelle Behr, Avocates Associées du Cabinet Redlink, reviennent sur les grandes lignes directrices de ce nouveau cadre normatif.
  • Tous les articles juridiques