Arrêt de maladie: le manquement au délai de 48 heures sera financièrement sanctionné

Droits et obligations

Le caractère contraignant de la transmission des arrêts de travail par les fonctionnaires est renforcé par les dispositions du décret n° 2014-1133 du 3 octobre 2014.

Le décret publié s’applique à la Fonction publique territoriale, d’État et Hospitalière. Il entre en vigueur le 6 octobre 2014.

Désormais, si le fonctionnaire ne transmet pas son arrêt de travail dans les 48 heures, il sera informé par son administration qu’il s’expose à la réduction de sa rémunération en cas de nouvel envoi tardif dans une période de 24 mois. En cas de récidive durant cette période, l’administration réduira de moitié sa rémunération entre la date d’établissement de l’arrêt de travail et la date effective d’envoi de ce dernier. Il s’agit de la contrepartie qui était attendue suite à l’abrogation du jour de carence par loi de finances n° 2013-1278 du 29 décembre 2013.
 

Texte de référence : Décret n° 2014-1133 du 3 octobre 2014 relatif à la procédure de contrôle des arrêts de maladie des fonctionnaires

 

L'analyse des spécialistes

  • Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ? Fonction publique

    Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ?

    12/10/21
    Les collectivités territoriales doivent non seulement supporter à la fois le coût de l'indemnité spécifique de rupture conventionnelle, mais aussi celui de l'indemnisation chômage de l'agent. Or, malgré les difficultés de recourir à la rupture conventionnelle, à ce jour, le Gouvernement n'envisage pas de modifier les modalités de financement de la rupture conventionnelle.
  • Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence Sécurité

    Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence

    05/10/21
    Dans son rapport d'étude annuelle intitulé « les états d'urgence : la démocratie sous contraintes », le Conseil d'État émet deux propositions pour améliorer l'articulation des compétences entre l'État et les collectivités territoriales afin de mettre en œuvre les états d'urgence.
  • Quelle répression des atteintes commises contre les forces de sécurité intérieure ? Sécurité

    Quelle répression des atteintes commises contre les forces de sécurité intérieure ?

    29/09/21
    Le projet de loi relatif à la responsabilité pénale et à la sécurité intérieure envisage de renforcer la répression des atteintes commises contre les forces de sécurité intérieure.
  • Tous les articles juridiques