Éducation : la prochaine étude Pisa repoussée à 2023 en raison du Covid-19

Éducation

La très attendue enquête Pisa, publiée tous les trois ans par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour sonder les performances des systèmes éducatifs, est repoussée à décembre 2023 au lieu de décembre 2022 en raison de la crise sanitaire, selon l’OCDE.

« En raison de la crise de Covid-19, les pays membres de l’OCDE ont décidé de reporter les deux prochaines enquêtes Pisa. Les étudiants passeront désormais le test en 2022, et non en 2021, et les résultats seront publiés en décembre 2023. L’enquête Pisa suivante sera ensuite publiée en 2026, et non en 2025 », écrit l’OCDE dans un communiqué publié vendredi 17 juillet 2020.

La dernière étude Pisa, dont les exercices ont été soumis à 600 000 jeunes de 15 ans dans 79 pays et territoires, a été publiée en décembre dernier. La Chine et Singapour caracolaient en tête du classement.

Ce Programme international pour le suivi des acquis des élèves évalue depuis 2000 les connaissances et compétences des élèves de 15 ans. Il est devenu une référence mondiale, très scrutée par les gouvernements.

Trois domaines sont passés au crible : compréhension de l’écrit, culture mathématique et culture scientifique. À chaque édition, un de ces trois domaines, dit « dominante », est plus amplement développé.

Pisa a, dans un premier temps, consacré les pays nordiques comme bons élèves, Finlande en tête. Quand le nombre de participants s’est élargi, plusieurs villes ou pays asiatiques comme Shanghaï ont brillé. L’Allemagne a opéré un redressement spectaculaire, dit « choc Pisa », grâce à des réformes engagées après un résultat décevant lors de l’édition 2000.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2020

Posté le par

Recommander cet article