Rythmes scolaires : nouvelles dispositions réglementaires concernant le fonds d’amorçage

Éducation

Au BO du 20 novembre sont parus plusieurs textes modifiant certaines dispositions concernant l’attribution du fonds d’amorçage pour la réforme des rythmes scolaires dans le premier degré. Mis en place en 2013 pour soutenir les communes, ce fonds dorénavant rendu pérenne au-delà de de 2015-2016 par Manuel Valls est renommé « fonds de soutien aux communes ».

Cet article fait partie du dossier :

Éducation RYTHMES SCOLAIRES : UNE EXPÉRIMENTATION À PÉRENNISER Voir le dossier

Quatre textes ont été publiés :

  • Le décret n° 2014-1205 du 20 octobre 2014 traite des taux, des modalités de calcul, des conditions d’éligibilité et des modalités de versement des aides. Il concerne les communes et organismes de gestion des écoles privées sous contrat.
  • Le décret n° 2014-1206 du 20 octobre 2014 fait le point sur l’extension du bénéfice des aides à destination des communes.
  • L’arrêté du 20 octobre 2014 fixe à 4 euros la majoration forfaitaire mentionnée au 2° de l’article 67 de la loi du 8 juillet 2013.
  • L’arrêté du 23 octobre 2014 consiste en un changement de référencement d’un texte : passage d’un décret à un arrêté.

Examinons les changements induits par le décret n° 2014-1206, pris en application de l’article 32 de la loi  2014-891 du 8 août 2014 de finances rectificative pour 2014. Ce décret encadre réglementairement le fonds d’amorçage qu’il convient désormais de verser aussi aux communes dans lesquelles le « décret Hamon » (décret n° 2014-457 du 7 mai 2014) s’applique.

Il s’agit des communes qui ont accepté, en accord avec les conseils d’école concernés, d’organiser la semaine scolaire sur 8 demi-journées et non 9 en libérant une demi-journée d’enseignement.

Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Il faut avoir sur la commune ou au sein de l’EPCI une ou plusieurs écoles maternelles ou élémentaires publiques, et avoir été autorisé par le recteur d’académie, à expérimenter cette organisation spécifique de la semaine scolaire, au titre de l’année scolaire 2014-2015.

Quelles sont les modalités de calcul ?

Il s’agit d’un montant forfaitaire par élève (ainsi qu’une majoration forfaitaire le cas échéant selon la commune) : il est égal au produit du taux correspondant par le nombre d’élèves scolarisés dans les écoles publiques participant à l’expérimentation. Il est à noter que le nombre d’élèves éligibles est apprécié au 15 octobre 2014.

Comment est versée l’aide ?

La demande doit être faite au plus tard le 30 novembre 2014. Le versement est effectué en deux fois : un tiers avant le 31 décembre et le solde avant le 30 juin.

Textes de référence :

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :

Weka formation

Réforme des rythmes scolaires :
Optimiser l’organisation administrative et financière
de son projet périscolaire


Objectifs :

Modalités de mise en œuvre de votre nouveau projet périscolaire

  • Anticiper les impacts financiers de la réforme en termes organisationnel et budgétaire
  • Adapter l’organisation administrative à l’offre de service modifiée
  • Maîtriser les différentes politiques tarifaires envisageables
  • Établir une nouvelle politique tarifaire adaptée liant justice sociale et équilibre budgétaire
  • Optimiser le redéploiement des ressources existantes et solliciter de nouveaux financements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour approfondir ce sujet, Weka vous propose de télécharger gratuitement 2 Focus Weka :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum