Le conseil général de Saône-et-Loire réduit de moitié les indemnités des élus absentéistes

Élus

Le conseil général de Saône-et-Loire, où étaient absents vendredi 26 septembre Thomas Thévenoud et Arnaud ontebourg, va réduire de moitié, le maximum autorisé par la loi, les indemnités des élus absentéistes.

Le président PS de l’assemblée départementale, Rémi Chaintron, a annoncé le vote vendredi d’une modification du règlement intérieur, portant de 30 % à 50 % la réduction pour absence des indemnités des conseillers généraux.

Parmi les absents de la session plénière du conseil général vendredi, figuraient notamment l’éphémère secrétaire d’État Thomas Thévenoud et l’ancien ministre Arnaud Montebourg.

« Je propose de porter cette baisse au maximum de ce que prévoit la loi, c’est-à-dire 50 % », a précisé M. Chaintron.

Le chef de file de l’opposition de droite au conseil général, André Accary a approuvé cette proposition, ajoutant que son groupe votera pour.

Par ailleurs, la députée et conseillère générale PS de Saône-et-Loire, Cécile Untermaier, élue sur l’ancienne circonscription de M. Montebourg, a annoncé le dépôt prochainement d’un amendement à l’Assemblée nationale pour supprimer la totalité des indemnités des élus fréquemment absents.

« Si un élu n’est pas là 100 % du temps il n’y a aucune raison pour qu’il touche quand même 50 % de ses indemnités. Il faut donc aller plus loin, il faut que la baisse de son indemnité soit proportionnelle à son taux d’absence », a déclaré la socialiste.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum