Les maires veulent promouvoir les femmes dans les exécutifs locaux

Élus

L’Association des Maires de France (AMF) a installé mercredi 7 mars un nouveau groupe de travail « pour la promotion des femmes dans les exécutifs locaux », à la veille de la Journée internationale des droits des femmes.

Les femmes ne représentent actuellement que 16 % des quelque 35 500 maires de France et 8 % des présidents d’intercommunalités.

Le groupe de travail sera co-présidé par Cécile Gallien, maire de Vorey (Haute-Loire) et vice-présidente de l’AMF, et Édith Gueugneau, maire de Bourbon-Lancy (Saône-et-Loire).

L’AMF sera une « force de propositions pour faire progresser la place des femmes dans les communes et les intercommunalités, mais aussi dans la vie quotidienne de nos villes et villages tant au regard de bonnes pratiques à diffuser que de dispositions juridiques à proposer aux pouvoirs publics », a indiqué Mme Gallien.

Le groupe de travail traduit, selon l’AMF, la conviction « que la mixité promue dans la vie et les politiques publiques constitue, plus qu’un devoir, une chance pour les communes et intercommunalités, et donc pour le pays ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum