Emploi dans les associations sanitaires et sociales : + 0,6 % en 2016

Emploi

L’emploi a légèrement augmenté dans les associations et fondations sanitaires et sociales l’an dernier.

En partenariat avec l’association Recherches & Solidarités, le Centre de ressources DLA social, médico-social et santé a présenté, fin septembre, le bilan de l’emploi dans les associations et les fondations du secteur sanitaire et social privé à but non lucratif en 2016*. Ce secteur regroupe plus de 35 000 établissements employeurs. Les chiffres publiés s’appuient sur les déclarations d’employeurs auprès de l’ACOSS-URSSAF pour le régime général et de la MSA pour le régime agricole.

En 2016, les associations et fondations sanitaires et sociales rassemblaient 1 117 000 salariés, un chiffre en légère augmentation de 0,6 % par rapport à l’année précédente. Voici le bilan de l’emploi détaillé par secteur d’activités.

Secteur de la santé

Ce secteur rassemble environ 3 700 établissements employeurs et 162 000 salariés, en augmentation de 0,9 % entre 2015 et 2016. La masse salariale distribuée dans le secteur de la santé représente près de 21 % de l’ensemble privé non lucratif sanitaire et social, alors que le nombre de salariés n’en représente que 14,5 %.

L’hébergement médicalisé

Ce secteur compte également environ 3 700 établissements employeurs, mais il concentre davantage de salariés que le secteur sanitaire, soit près de 200 000. L’emploi y a progressé de 1 % entre 2015 et 2016. Ce secteur présente le nombre moyen de salariés par établissement le plus élevé, soit 53.

L’hébergement social

Ce secteur totalise plus de 6 500 établissements employeurs et environ 190 000 salariés. Logiquement, leur nombre moyen par établissement y est moindre : environ 29. L’emploi a augmenté de 0,7 % dans ce secteur, avec de fortes disparités entre les établissements pour personnes âgées (+ 4,5 %) et ceux pour les personnes en situation de handicap physique (- 5,7 %).

L’action sociale sans hébergement

Ce secteur représente le premier secteur privé non lucratif sanitaire et social, avec presque 21 000 établissements employeurs et plus de 566 500 salariés. Plus de 80 % de ces emplois sont concentrés dans la catégorie des activités « non classées ailleurs » de l’Insee (qui fait parfois office de fourre-tout administratif), l’aide par le travail et l’aide à domicile. Entre 2015 et 2016, l’évolution de l’emploi est encore négative dans l’aide à domicile privée non lucrative, mais de manière moins nette que les années précédentes (- 1,4 % entre 2015 et 2016 contre – 2,7 % entre 2014 et 2015).

Ce bilan national est complété par 17 bilans régionaux synthétiques.

 

* Source : Bilan de l’emploi associatif sanitaire et social 2016, Recherches & Solidarités et Centre de ressources DLA, septembre 2017

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum