Saint-Étienne-du-Rouvray interdit le déploiement des compteurs Linky

Énergie

Le maire (PCF) de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) a pris un arrêté municipal visant à interdire le déploiement sur le territoire communal de compteurs électriques communicants Linky, a-t-il annoncé lundi 25 septembre dans un communiqué.

Le maire, Joachim Moyse, critique dans ce communiqué un dispositif « beaucoup trop intrusif », et dit craindre que « les données recueillies permettent de prendre des décisions néfastes pour les usagers, comme les coupures à distance. »

La commune de Saint-Étienne-du-Rouvray avait déjà pris un premier arrêté, le 23 juin 2017, afin de suspendre le déploiement de ces nouveaux compteurs dit « intelligents ».

Sollicité, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité Enedis a dit « prendre acte » de cette décision tout en soulignant que le compteur Linky ne présentait « aucun risque en matière de protection de la vie privée ».

« Nous allons travailler avec la ville pour répondre à leurs interrogations. En dernier recours, nous aurons peut-être à saisir un tribunal. Cela nous est déjà arrivé et nous avons toujours gagné », a ajouté l’entreprise.

En juillet, le tribunal administratif de Pau avait ainsi donné raison à Enedis contre la commune de Tarnos (Landes) qui refusait de procéder à l’installation de compteurs Linky sur son territoire.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2017

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum