Octroi de congés bonifiés

Fonction publique

Il incombe aux agents demandant à bénéficier de congés bonifiés d’apporter les éléments permettant d’établir qu’ils ont leur résidence habituelle dans un département d’outre-mer.

Les agents demandant à bénéficier de congés bonifiés doivent apporter les éléments permettant d’établir qu’ils ont leur résidence habituelle, c’est-à-dire le centre de leurs intérêts matériels et moraux, dans un département d’outre-mer, qui peut être apprécié, notamment, en tenant compte du lieu où le fonctionnaire est titulaire de comptes bancaires, de comptes d’épargne ou de comptes postaux. La seule attestation selon laquelle l’agent posséderait un compte bancaire ouvert à la Banque Postale, au centre financier de Basse-Terre, présentant un fonctionnement normal, ne saurait suffire à établir que l’intéressé détient un compte bancaire réellement utilisé en Guadeloupe.

 

Texte de référence : CAA de Nancy, 3e chambre – formation à 3, 15 octobre 2015, n° 14NC01286, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques