Personnel des opérateurs de l'État : une circulaire précise les modalités de rédaction des documents prévisionnels

Fonction publique

Les opérateurs de l’État n’échappent pas à la RGPP et leurs personnels non plus. Les premiers ont six semaines pour transmettre au ministère du Budget leurs documents prévisionnels de gestion des emplois.

L’État fait des efforts, ses opérateurs doivent faire de même, telle est, en substance, le message répété dans la circulaire datée du 10 mai signée par François Baroin. Celle-ci précise les modalités de rédaction et de transmission des documents prévisionnels de gestion du personnel (DPG) des opérateurs de l’État.

« L’autonomie des opérateurs pour l’exercice des missions de service public qui leurs sont confiées implique en contrepartie que les ministères disposent des informations nécessaires à leur pilotage stratégique et financier ». D’où ces DPG, présentés le 13 décembre aux opérateurs concernés, et devant les aider à mieux gérer leurs frais de personnel, selon le ministère.

Le DPG est composée de deux parties, l’une dite DPG synthétique, à transmettre obligatoirement au ministère du Budget, l’autre, dite DPG détaillé, tenu à disposition des autorités de tutelle.

Les opérateurs ont six semaines pour transmettre leurs DPG. À compter de 2012, toute non transmission impliquera un blocage des subventions.

L'analyse des spécialistes

  • rgpd-marches-acheteurs-publics Acheteur public

    Le nouveau RGPD et ses incidences sur les marchés et plus précisément sur les acheteurs publics

    09/07/18
    Le règlement général sur la protection des données (RGPD - n° 2016/679), ou « RGPD », est entré en application le 25 mai 2018 dans l'ensemble de l'Union européenne.
  • La médiation en droit de la fonction publique : un préalable obligatoire Fonction publique

    La médiation en droit de la fonction publique : un préalable obligatoire

    25/06/18
    « La médiation accompagne un immense mouvement de l’humanité moderne : avoir le droit d’être différent, mais vivre ensemble cette différence sans souffrir ni faire souffrir, sans être détruit, ni détruire, sans vainqueur ni vaincu », cette citation de Stephen Bensimon (Panorama des médiations du monde L’Harmattan, 2010) doit aujourd’hui faire sa place en droit public.
  • Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets Partenariat public-privé

    Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets

    31/05/18
    Les Cours des comptes européenne et française partagent un constat similaire et émettent des alertes de bon sens. Mais ces alertes doivent s’appliquer selon notre point de vue à tous types de projets du secteur public, et pas qu’aux PPP. Quant à ces derniers, ils pourraient continuer à procurer des effets vertueux au secteur public, à condition d’y avoir recours pour des bonnes raisons et d’une manière adéquate.
  • Tous les articles juridiques