Sortie de l’ENA : la réforme censurée par le Conseil constitutionnel

Fonction publique

La fin du classement de sortie de l’Ecole nationale d’administration (ENA) n’est pas pour tout de suite. Les sages ont annulé la semaine dernière une disposition de la loi de simplification et d’adaptation du droit.

Le Conseil constitutionnel a jugé inconstitutionnelle la disposition de la loi de simplification et d’adaptation du droit entraînant la suppression du classement de sortie de l’ENA. Cette décision fait suite à la saisine du Conseil par des députés et sénateurs de l’opposition, critiquant le manque d’intelligibilité de la loi. Les sages n’ont pas retenu ce motif mais ont tout de même censuré, entre autre, la disposition 187, relative au recrutement des auditeurs de deuxième classe du Conseil d’Etat, impliquant la suppression du classement de sortie de l’ENA.  Un « cavalier législatif » pour le Conseil constitutionnel, n’ayant « pas de lien même indirect avec les dispositions figurant dans la proposition de loi initiale ». Le gouvernement a réagi par un bref communiqué du ministère de la fonction publique, prenant acte que la décision du Conseil constitutionnel ne portait pas sur le fond mais sur « une simple raison de procédure ». Il compte donc poursuivre dans ce sens, « dans le cadre d’une procédure législative adaptée ».

L'analyse des spécialistes

  • Loi Élan : focus sur le PLU Urbanisme

    Loi Élan : focus sur le PLU

    18/04/19
    La loi n° 2018-1021 du 23 novembre 2018 portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique, dite loi Élan, contient un certain nombre de dispositions relatives aux documents d’urbanisme, et plus particulièrement au plan local d’urbanisme (PLU).
  • La loi Élan emporte des ajustements ponctuels sur les procédures d’urbanisme et les documents de planification Urbanisme

    La loi Élan emporte des ajustements ponctuels sur les procédures d’urbanisme et les documents de planification

    16/04/19
    La loi Élan du 23 novembre 2018 participe de la stratégie « logement » initiée par le gouvernement. Elle s’articule autour de quatre objectifs politiques : construire plus, mieux et moins cher ; faire évoluer le logement social ; répondre aux besoins de chacun ; améliorer le cadre de vie.
  • Les apports de la loi Élan quant à l'urbanisation du littoral Urbanisme

    Les apports de la loi Élan quant à l’urbanisation du littoral

    05/04/19
    La loi Élan est entrée en vigueur le 25 novembre 2018. Certaines de ses dispositions concernent notamment les communes du bord de mer puisqu'elles viennent assouplir la loi Littoral en permettant l’urbanisation du littoral. Jean-Baptiste Dubrulle, Avocat associé, et Kévin Holterbach, Avocat, tous deux chez Bignon Lebray, nous apportent des précisions sur le volet littoral de la loi Élan.
  • Tous les articles juridiques