Premier bilan de la mise en œuvre des Points conseil budget

Lutte contre les exclusions

Ségolène Neuville a dressé, mi-juillet, un premier point d’étape sur l’expérimentation des Points conseil budget.

Fruits du Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, les Points conseil budget (PCB) proposent des conseils confidentiels, gratuits et personnalisés concernant la gestion budgétaire. Ils visent à prévenir le surendettement. L’expérimentation des PCB a été lancée le 29 février 2016 par Christian Eckert, secrétaire d’État chargé du Budget, Ségolène Neuville, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’Exclusion, et Martine Pinville, secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire. Pour cette expérimentation, 60 Points conseil budget ont été sélectionnés dans quatre régions. À savoir : Hauts-de-France, Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Île-de-France et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Mi-juillet, à l’occasion du deuxième comité de pilotage des PCB, Ségolène Neuville a présenté un premier bilan du dispositif. Ainsi, l’échelon local du réseau est opérationnel et les partenariats locaux se développent. Les structures labellisées ont engagé ou programmé des formations de leurs personnels. Certains PCB observent, par ailleurs, une diversification progressive de leur public. Les structures ont, pour la plupart, commencé à utiliser le système d’information commun. Au niveau régional et national, les partenariats avec des entreprises créancières progressent et se structurent.

Au second semestre, le réseau communiquera plus largement auprès de ses relais locaux et du public, afin de toucher davantage les classes moyennes, dans une logique de prévention. « C’est en ce sens que j’écrirai très prochainement aux présidents des associations d’élus (ADF, AMF, mais aussi UNCCAS), de l’Union des bailleurs sociaux (USH), ainsi que de la Fédération bancaire française, afin de leur demander de diffuser le plus largement possible le kit de communication PCB (flyers et affiches) dans leurs réseaux, afin qu’il soit mis à disposition des personnes dans tous les lieux de proximité points d’accueil, halls d’immeubles, guichets bancaires…) », a déclaré Ségolène Neuville.

 

Pour en savoir plus : Lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion social – Point conseil budget (PCB)

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum