FPT : les femmes sont moins bien rémunérées que les hommes

Parité

61 % des agents de la fonction publique territoriale sont des femmes et elles sont majoritaires dans la filière médico-sociale.

C’est le constat établi par le premier rapport annuel relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique (présenté au Conseil commun de la fonction publique le 24 juin dernier). Le document indique aussi qu’elles gagnent en moyenne moins que les hommes du fait d’un travail à temps partiel, du poste occupé, ou du montant des indemnités perçues.

Autres constats : les femmes sont sous-représentées dans les emplois de direction. Par contre, elles bénéficient en majorité (83 %) des emplois à temps partiel et des congés parentaux attribués.
 

Source : Rapport annuel relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique présenté au CSFPT le 24 juin 2014

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques