Parité, report à 2015 : l'Assemblée a adopté la réforme des élections départementales

Parité

L’Assemblée nationale a adopté mardi 26 février 2013, en première lecture, le projet de loi instaurant l’élection d’un binôme homme-femme dans tous les cantons, dont le nombre passera de 4 000 à 2 000, et repoussant d’un an, à 2015, les scrutins départementaux et régionaux.

Le texte, voté par 272 voix pour, 241 contre et 32 abstentions, prévoit aussi l’élection directe, par fléchage, des délégués des communes dans les intercommunalités et modifie le mode de scrutin des élections municipales dans les petites communes.

Il modifie également, légèrement, la répartition des conseillers de Paris entre les arrondissements et prévoit un redécoupage des cantons. Enfin, il change le nom des conseils généraux en conseils départementaux et celui des élections cantonales en élections départementales.

Seuls les socialistes ont soutenu le projet, vivement combattu par l’UMP, l’UDI et le Front de Gauche, et sur lequel les écologistes et les radicaux de gauche se sont abstenus.

La réforme, défendue par le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, va maintenant repartir au Sénat, où en l’absence de majorité absolue des socialistes, le texte avait été rejeté en première lecture, en janvier.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2013

L'analyse des spécialistes

  • rgpd-marches-acheteurs-publics Acheteur public

    Le nouveau RGPD et ses incidences sur les marchés et plus précisément sur les acheteurs publics

    09/07/18
    Le règlement général sur la protection des données (RGPD - n° 2016/679), ou « RGPD », est entré en application le 25 mai 2018 dans l'ensemble de l'Union européenne.
  • La médiation en droit de la fonction publique : un préalable obligatoire Fonction publique

    La médiation en droit de la fonction publique : un préalable obligatoire

    25/06/18
    « La médiation accompagne un immense mouvement de l’humanité moderne : avoir le droit d’être différent, mais vivre ensemble cette différence sans souffrir ni faire souffrir, sans être détruit, ni détruire, sans vainqueur ni vaincu », cette citation de Stephen Bensimon (Panorama des médiations du monde L’Harmattan, 2010) doit aujourd’hui faire sa place en droit public.
  • Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets Partenariat public-privé

    Rapport de la Cour des comptes européenne sur les PPP : un constat qui ne doit pas décourager l’initiative publique des grands projets

    31/05/18
    Les Cours des comptes européenne et française partagent un constat similaire et émettent des alertes de bon sens. Mais ces alertes doivent s’appliquer selon notre point de vue à tous types de projets du secteur public, et pas qu’aux PPP. Quant à ces derniers, ils pourraient continuer à procurer des effets vertueux au secteur public, à condition d’y avoir recours pour des bonnes raisons et d’une manière adéquate.
  • Tous les articles juridiques