Méthode de notation des offres : quelles sont les obligations de l'acheteur public ?

Passation des marchés

Dans une décision rendue le 31 mars 2010, le Conseil d’État ouvre la porte à une certaine souplesse pour le cas des marchés à procédure adaptée (MAPA).

 

En procédure adaptée (MAPA), un pouvoir adjudicateur n’est « pas tenu d’informer les candidats de la méthode de notation des offres », a indiqué la haute juridiction administrative pour valider une consultation lancée par la collectivité territoriale de Corse en juin 2009.
      
Dans l’affaire, la collectivité n’avait pas publié, dans les documents de consultation, la méthode de chiffrage retenue pour apprécier le critère de la valeur technique d’un marché de travaux routiers, pondéré à 60 %, ni la méthode d’évaluation des offres lui permettant d’apprécier le critère prix, comptant pour 40 %. Le groupement d’entreprises requérant contre la procédure a été débouté de sa demande d’annulation.

Les sages du Palais-Royal instaurent ainsi une première limite à leur jurisprudence ANPE du 30 janvier 2009, rappelée dans leur décision du 31 mars 2010. « Pour assurer le respect des principes de liberté d’accès à la commande publique, d’égalité de traitement des candidats et de transparence des procédures, le pouvoir adjudicateur a l’obligation d’indiquer dans les documents de consultation les critères d’attribution du marché et leurs conditions de mise en œuvre », ont-ils à nouveau écrit dans leur arrêt.

Bénédicte Rallu

Textes de référence :

Téléchargez le document au format pdf CE 31 mars 2010, Collectivité territoriale de Corse, req. n°334279
Téléchargez le document au format pdf CE 30 janvier 2009, ANPE, req. n° 290236   
 

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques