Handicap : Marie-Arlette Carlotti publiera à la rentrée l’état des lieux sur l’accessibilité

Personnes handicapées

La ministre chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion Marie-Arlette Carlotti publiera à la rentrée un état des lieux sur l’accessibilité des bâtiments publics, dénonçant « de nombreux retards » depuis 2005 en vue de la date-butoir de 2015 d’accessibilité à tous.

« Nous savons aujourd’hui que de nombreux retards ont été pris. Des études ont été faites par le précédent gouvernement, qui sont restées plutôt sous le coude », a déclaré la ministre déléguée à Bordeaux, où elle visitait un établissement géré par l’Association des paralysés de France.

« À la rentrée, je ferai publier ces études, a déclaré Mme Carlotti, mentionnant notamment un rapport de l’Igas (Inspection des Affaires sociales), afin « de faire un vrai constat : où cela blesse, et comment avancer » pour respecter l’échéance 2015.

Une loi handicap de 2005 a rendu obligatoire la mise en accessibilité de tous les bâtiments et transports publics en 2015 dernier délai, sauf à justifier d’obstacles techniques insurmontables. Un rapport sénatorial de juillet a pointé des « retards et inerties » dans l’application de la loi, estimant que l’obligation 2015 ne serait pas remplie. La ministre a identifié jeudi comme chantiers prioritaires des prochains mois l’accessibilité, l’emploi, et l’école.

À l’école, elle a rappelé des propositions à venir pour faire des accompagnants d’enfants handicapés en milieu scolaire « une vraie profession, et non un emploi précaire comme c’est aujourd’hui », ainsi que sur l’orientation des jeunes scolarisés en situation de handicap. « 80 % des gosses scolarisés arrivent à peine au niveau BEP-CAP. Or beaucoup pourraient aller au plus haut niveau », a-t-elle souligné, rappelant qu’il y a en France 11 000 étudiants en situation  handicap. Ce n’est pas beaucoup ».

Mme Carlotti a visité le foyer APF avec la ministre déléguée chargée des Personnes âgées et  l’Autonomie, Michèle Delaunay. Mercredi 1er août, elle avait visité en Charente-Maritime des familles en grande difficulté sociale, et bénéficiant de premières vacances en village-vacances grâce à la Croix-Rouge.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum