Protection de l’enfance : 83 observatoires départementaux installés en 2020

Protection de l'enfance

L’ONPE a recensé les observatoires départementaux de la protection de l’enfance en activité fin 2020.

Dans une note d’actualité de 30 pages publiée le 19 mai 2021, l’Observatoire national de la protection de l’enfance (ONPE) dresse l’état des lieux de la mise en place des observatoires départementaux de la protection de l’enfance (ODPE) en 2020. Le fonctionnement, l’organisation, la composition des ODPE sont passés au crible, ainsi que les attentes, les besoins et les éventuelles difficultés rencontrées par les professionnels en charge de l’animation de leurs observatoires.

Ainsi, au 31 décembre 2020, 83 observatoires départementaux étaient installés. Dans trois départements – Vaucluse, Territoire-de-Belfort, Rhône -, la mission d’observation de la protection de l’enfance est assurée par un observatoire départemental social de périmètre plus large. Dans 10 départements, les ODPE étaient en construction. Enfin, quatre départements font de la résistance et n’avaient toujours pas prévu d’observatoire à cette date.

Les ODPE sont des structures fragiles. En effet, en moyenne 1,4 personnes sont rattachées à un observatoire, pour un peu moins de 1 équivalent temps plein (ETP). Néanmoins, l’implication des acteurs de la protection de l’enfance au sein des ODPE se révèle toujours croissante, réaffirmant leur rôle primordial comme lieu de concertation et d’appui des politiques publiques de protection de l’enfance, se félicite l’ONPE. La question de la formation, le suivi du schéma départemental, mais aussi la prise en charge des jeunes majeurs, apparaissent prioritaires dans les axes de travail engagés au sein des commissions ou groupe de travail des ODPE. En 2021, nombre de projets et/ou recherches envisagés par les observatoires départementaux concernent la mise en place de comités d’usagers. Ces projets sont listés en annexe de la note d’actualité (tableau 5).

L’ONPE a également mesuré l’implication des ODPE dans les missions qui leur sont dévolues. Leur première mission, relative au recueil et à l’examen de données chiffrées en protection de l’enfance, ainsi que celle en lien avec le suivi et la mise en œuvre du schéma départemental, se révèlent être les plus investies sur les territoires. Enfin, l’ONPE propose un focus sur la crise sanitaire liée au Covid-19. Dans ce contexte, certains ODPE ont eu un rôle important à jouer, parfois comme « cellules de crise » et comme instance de mise en réseau et de concertation sur la période du confinement, permettant notamment de soutenir l’organisation de la poursuite du travail des professionnels pendant cette période. Quelques ODPE ont également eu à évaluer l’impact de la crise sanitaire sur le nombre d’informations préoccupantes et de mesures/prestations en protection de l’enfance et à réaliser une analyse des pratiques professionnelles et du travail en réseau pendant cette période.

Posté le par

Recommander cet article