Acquisition des titres-restaurants

Rémunération

Le décret n° 2017-698 du 2 mai 2017 modifie la limite d’exonération d’impôt du complément de rémunération résultant de la contribution de l’employeur à l’acquisition par le salarié des titres-restaurant.

Le décret n° 2017-698 du 2 mai 2017 modifie, à l’article 1er, le premier alinéa du 19° de l’article 81 du Code général des impôts. La limite d’exonération d’impôt du complément de rémunération résultant de la contribution de l’employeur à l’acquisition par le salarié des tickets-restaurants est ainsi porté à 5,38 euros. À l’article 213 ter, les tableaux fixant les montants de la taxe annuelle sur les bureaux sont mis à jour.

 

Texte de référence : Décret n° 2017-698 du 2 mai 2017 portant incorporation au Code général des impôts de divers textes modifiant et complétant certaines dispositions de ce Code

L'analyse des spécialistes

  • Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ? Fonction publique

    Quelle indemnité de départ volontaire (IDV) pour les fonctionnaires en 2021 ?

    14/01/21
    À l'heure de l'expérimentation de la rupture conventionnelle dans la fonction publique, est-ce qu'un fonctionnaire1, désireux de quitter la fonction publique, conserve un grand intérêt à demander une indemnité de départ volontaire (IDV) ?
  • Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ? Fonction publique

    Chômage et rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale, où en est-on ?

    18/12/20
    La loi du 6 août 2019 et deux décrets pris le 31 décembre 2019 ont instauré la rupture conventionnelle, comme mode de départ d’un agent public. Si ce dernier accepte ce mode de rupture, il pourra bénéficier de l'allocation chômage. Beaucoup d’incertitudes demeurent aujourd’hui sur la mise en place de ce dispositif.
  • Fermeture des stations de ski : décryptage d’une interdiction qui passe mal Administration

    Fermeture des stations de ski : décryptage d’une interdiction qui passe mal

    14/12/20
    Deux semaines après l’annonce du gouvernement, le Conseil d’État confirme la fermeture des remontées mécaniques à Noël. Mais qu’en est-il des stations de ski ?
  • Tous les articles juridiques