Rémunération des fonctionnaires : discussions achevées en février

Rémunération

La ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu, a indiqué vendredi 28 septembre, après la présentation du projet de budget 2013, que les discussions sur les rémunérations des fonctionnaires, qui doivent démarrer début octobre, seraient tranchées en février.

« Avec les organisations syndicales de fonctionnaires, nous devons (…) travailler et choisir entre des mesures générales ou de meilleures carrières pour les catégories C et B », les plus mal payées, a indiqué la ministre. « Nous ouvrirons ce chantier début octobre. Il devrait être tranché en  2013 », a-t-elle ajouté.

Les organisations syndicales réclament une hausse du point d’indice qui sert de base de calcul au salaire de l’ensemble des agents et qui est gelé depuis 2010. Mais la marge financière de Mme Lebranchu est plus qu’étroite, car le projet de loi de finances 2013 prévoit une quasi-stabilisation de la masse salariale de l’État, à 80,6 milliards d’euros (contre 80,4 milliards en 2012).

En outre, les mesures catégorielles d’augmentation des fonctionnaires sont limitées à 310 millions d’euros en 2013, contre près de 550 millions par an entre 2008 et 2012.

En termes d’effectifs, le projet de budget prévoit la suppression de 12 298 postes dans les ministères « non prioritaires » au profit de la création de 11 000 postes dans l’Éducation, la Justice, et la Police. Le gouvernement s’est engagé à maintenir les effectifs de fonctionnaires stables sur le quinquennat, là où plus de 150 000 postes ont été supprimés lors du précédent quinquennat, dégageant une manne financière reversée pour partie aux agents.

Mme Lebranchu a fait valoir que « les priorités du gouvernement sont claires : école, police-justice, emploi-logement ».

« Le gouvernement Fillon, pour 2012, a laissé un déficit de 90,7 milliards en supprimant 30 000 postes de fonctionnaires. Pour 2013, le gouvernement Ayrault réduit de 30 milliards nos déficits en ne supprimant aucun poste », a-t-elle souligné.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

L'analyse des spécialistes

  • Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ? Commande publique

    Appel à projets, commande publique ou subvention, comment les distinguer ?

    10/04/18
    La distinction entre les subventions et la commande publique est plus claire qu'auparavant en raison des définitions données par les textes. Toutefois, des incertitudes subsistent, qui sont en particulier liées au développement de procédures intermédiaires sous la forme notamment d'appels à projets.
  • Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l'impact du RGPD Administration

    Collectivités publiques et protection des données à caractère personnel : l’impact du RGPD

    04/04/18
    La réglementation relative à la protection des données personnelles va vivre une petite révolution le 25 mai 2018. À compter de cette date, le règlement général sur la protection des données, dit RGPD (UE 2016/679 du 27 avril 2016), entrera en vigueur dans tous les pays de l'Union européenne. Ombeline Soulier Dugénie et Emmanuelle Behr, Avocates Associées du Cabinet Redlink, reviennent sur les grandes lignes directrices de ce nouveau cadre normatif.
  • La mise en œuvre d'un intéressement collectif comme rémunération dans fonction publique est-elle vraiment possible ? Rémunération

    La mise en œuvre d’un intéressement collectif comme rémunération dans la fonction publique est-elle vraiment possible ?

    03/04/18
    « On va essayer de travailler à une nouvelle rémunération des agents publics fondée sur le mérite ». Telle est l’une des déclarations faites par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes Publics sur les antennes de BFMTV - RMC le 19 février dernier. Si elle est dans l'air du temps, la question d'une rémunération « au mérite » des agents publics n’est pas nouvelle. Par le passé déjà, plusieurs gouvernements ont relancé cette idée d'introduire davantage de « mérite » dans la rémunération des fonctionnaires.
  • Tous les articles juridiques