Rémunération : une hausse de 0,5 % du point d'indice au 1er juillet 2010

Rémunération

La hausse de 0,5 % du point d’indice des agents civils et militaires de l’État, des collectivités territoriales et des établissements hospitaliers publics a été confirmée au 1er juillet. Le décret est paru au Journal officiel.

Le décret portant majoration de la rémunération des personnels civils et militaires de l’État, des personnels des collectivités territoriales et des établissements publics d’hospitalisation a été présenté mercredi 7 juillet en conseil des ministres par le ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique, Éric Woerth.

La revalorisation des traitements de la fonction publique concerne plus de cinq millions d’agents en activité et représente, selon le communiqué du gouvernement, « un effort de près d’un milliard d’euros pour l’ensemble des trois fonctions publiques ». La valeur annuelle du traitement et de la solde afférents à l’indice 100 majoré et soumis aux retenues pour pension se trouve ainsi fixée à 5 556,35 euros à compter du 1er juillet 2010.

Cette hausse « marque le souci du gouvernement de tenir les engagements qu’il a pris devant les organisations syndicales à l’issue des négociations salariales de février 2008 », ajoute le communiqué. Elle fait suite aux évolutions de la valeur du point d’indice intervenues en 2008-2009 : + 0,5 % au 1er mars 2008, + 0,3 % au 1er octobre 2008, + 0,5 % au 1er juillet 2009 et + 0,3 % au 1er octobre 2009.

Le gouvernement a en revanche décidé de geler le point d’indice des fonctionnaires en 2011.

Franck Vercuse

Texte de référence :

L'analyse des spécialistes

  • Dispositions transitoires concernant les réunions des organes délibérants des collectivité locales : que dit le projet de loi ? Élus

    Crise sanitaire : prolongement des mesures dérogatoires relatives aux réunions des organes délibérants des collectivités locales

    24/09/20
    Le projet de loi prorogeant le régime transitoire institué à la sortie de l'état d'urgence sanitaire déposé par le gouvernement était initialement muet sur les mesures concernant le fonctionnement des assemblées délibérantes des collectivités et de leurs établissements publics. Le texte de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l'administration générale de la République1 précise les conditions de tenue des réunions des organes délibérants jusqu'au 1er avril 2021.
  • Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l'artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ? Urbanisme

    Pouvoirs des préfets en matière de lutte contre l’artificialisation des sols : que prévoit la circulaire du 24 août 2020 ?

    18/09/20
    La circulaire du 24 août 20201 prise par le Premier ministre rappelle le rôle des préfets en matière d'aménagement commercial dans le cadre de la lutte contre l'artificialisation des sols.
  • Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ? Élus

    Insultes et agressions envers des élus locaux : que prévoit la circulaire “Dupont-Moretti” ?

    11/09/20
    La circulaire relative au traitement judiciaire des infractions commises à l’encontre des personnes investies d’un mandat électif et au renforcement du suivi judiciaire des affaires pénales les concernant, dite « Dupont-Moretti », en date du 7 septembre 2020, renforce les protections des élus locaux dans un contexte où plusieurs maires ont été agressés cet été.
  • Tous les articles juridiques