Indemnisation des congés annuels

Retraite

Dans l’arrêt n° 15PA00448 du 31 juillet 2015, la Cour administrative d’appel de Paris s’est prononcée sur la question de l’indemnisation des congés annuels non pris du fait de la maladie avant l’admission à la retraite d’un agent.

Pour un fonctionnaire bénéficiaire à la date de sa mise à la retraite d’un reliquat de congés non pris, en raison de ses arrêts maladie successifs, la Cour administrative d’appel de Paris a considéré que cette circonstance ne pouvait pas être prise en compte pour fixer la date de son admission à la retraite, dès lors que l’intéressé ne pouvait, du fait de son placement en disponibilité d’office pour raison de santé, soit hors de la position d’activité, bénéficier de tels congés réservés aux fonctionnaires en activité. L’agent peut seulement solliciter l’indemnisation de ses congés payés non pris à raison de ses arrêts maladie.

 

Texte de référence : Cour administrative d’appel de Paris, 10e chambre, 31 juillet 2015, n° 15PA00448, Inédit au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ? Finances locales

    Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ?

    20/10/21
    Pendant une période de trois années, les collectivités territoriales pourront recourir à des obligations pour tous leurs projets de financement participatif.
  • Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ? Fonction publique

    Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ?

    12/10/21
    Les collectivités territoriales doivent non seulement supporter à la fois le coût de l'indemnité spécifique de rupture conventionnelle, mais aussi celui de l'indemnisation chômage de l'agent. Or, malgré les difficultés de recourir à la rupture conventionnelle, à ce jour, le Gouvernement n'envisage pas de modifier les modalités de financement de la rupture conventionnelle.
  • Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence Sécurité

    Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence

    05/10/21
    Dans son rapport d'étude annuelle intitulé « les états d'urgence : la démocratie sous contraintes », le Conseil d'État émet deux propositions pour améliorer l'articulation des compétences entre l'État et les collectivités territoriales afin de mettre en œuvre les états d'urgence.
  • Tous les articles juridiques