Trop perçu sur le versement d'une pension : des précision sur les règles de prescription

Retraite

Dans l’arrêt n° 413995 du 1er juillet 2019, le Conseil d’État précise les règles de prescription applicables en matière de pension.

En cas de litige opposant un agent retraité et l’administration sur une erreur ne tenant ni à la liquidation ni à la révision de sa pension, mais à son versement, les règles de prescription applicables sont celles de la prescription quadriennale, fixées par la loi du 31 décembre 1968, et non celles fixées par le Code des pensions civiles et militaires de retraite ou du Code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre. Le délai de prescription de la créance de l’agent, dont le fait générateur se trouve dans les échéances de la pension, court à compter du 1er janvier de l’année suivant celle au cours de laquelle les arrérages correspondants auraient dû être versés, y compris lorsque le litige porte sur un prélèvement indu, et non à compter du premier jour de l’année suivant celle au cours de laquelle était intervenu l’acte ayant régularisé sa situation.

 

Texte de référence : Conseil d’État, Section, 1er juillet 2019, n° 413995, Publié au recueil Lebon

L'analyse des spécialistes

  • Quels pouvoirs de police du maire dans la proposition de loi “Sécurité globale” ? Élus

    Quels pouvoirs de police du maire dans la proposition de loi “Sécurité globale” ?

    07/04/21
    Dans quelle mesure les pouvoirs de police du maire sont-ils renforcés après le vote par la commission mixte paritaire1 du texte de la proposition de loi pour une sécurité globale préservant les libertés qui prévoit d'expérimenter l'élargissement du domaine d'intervention de la police municipale sur la voie publique ?
  • Projet de loi 4D : quels transferts de services sont applicables aux agents publics ? Administration

    Projet de loi 4D : quels transferts de services sont applicables aux agents publics ?

    23/03/21
    L'article 34 du projet de la loi 4D1 envisage la question des transferts de personnel dans la mise en œuvre des compétences de l'État transférées aux collectivités territoriales. Ces dispositions sont appelées à être modifiées lors du débat parlementaire.
  • Les CCAS peuvent-ils être exonérés de commission d’appel d’offres pour leurs marchés publics formalisés ? Passation des marchés

    Les CCAS peuvent-ils être exonérés de commission d’appel d’offres pour leurs marchés publics formalisés ?

    17/03/21
    Les centres communaux (et intercommunaux) d'action sociale (CCAS/CIAS) ne peuvent pas être exonérés d'avoir recours à une commission d'appel d'offres (CAO) pour passer leurs marchés publics formalisés.
  • Tous les articles juridiques