Limiter les risques dans les piscines publiques

Santé et sécurité au travail

Les piscines sont sources de danger et de contamination. Travailler sur leur conception, adopter des règles d’entretien efficaces, et imposer un règlement intérieur contraignant peuvent les atténuer.

Pollution de l’eau et de l’air, sols glissants, éblouissement des maîtres-nageurs, fuite de produits chimiques d’entretien… : les piscines publiques peuvent être sources de nombreux risques pour la santé et la sécurité du personnel et des nageurs. De nombreuses solutions permettent de les limiter.

L’Afnor publie un guide pratique sur la conception, la construction et la gestion des piscines, élaboré avec l’expertise des intervenants de la filière eau de Languedoc-Roussillon : concepteurs, architectes, exploitants, collectivités, sociétés de traitement de l’eau, de l’air et de la chaleur, fournisseurs de produits chimiques, laboratoires… L’ouvrage émet également des préconisations relatives aux risques économiques et environnementaux, et fait le point sur la réglementation et l’application des normes volontaires.

Angles morts

Très détaillés, les conseils sont relatifs à la conception et à l’entretien de la piscine, ainsi qu’aux modalités de gestion du personnel, des prestataires et des usagers. On peut noter l’efficacité de recouvrir les bassins et les murs de très grands carrelages pour faciliter leur nettoyage et la nécessité de concevoir des pentes en forme de pointes de diamant pour mieux évacuer l’eau.

Les baies vitrées doivent être occultées (stores, pare-soleil…) et les maîtres-nageurs doivent voir les angles morts à l’aide de miroirs métalliques. Dans la mesure du possible, il faut privilégier les équipements basse consommation : système à double flux sur les centrales de traitement d’air, lampes à Led, pompes équipées de variateurs, calorifugeage de la tuyauterie…

Le processus de gestion des produits chimiques doit être amélioré : affichage des procédures de stockage, local adapté, formation du personnel : manipulation et élimination des produits dangereux, procédures d’urgence… Il convient de s’assurer que l’emplacement des filtres à air (à l’abri de la pluie notamment) leur permet d’aspirer un air extérieur de bonne qualité, le plus sec possible.

Chaque jour, des analyses doivent vérifier la conformité de l’eau des bassins. Un local doit servir à nettoyer le matériel pédagogique et à le faire sécher. Un règlement intérieur doit rappeler les mesures d’hygiène, comme le port de sandales spécifiques par le personnel. Les aquabikes et équipements de plongée, dont les matériaux interagissent avec le chlore, devraient être proscrits.

Martine Courgnaud – Del Ry

 

Source : « Faire émerger des solutions opérationnelles, innovantes, autour de la piscine publique ! », mai 2014, document à télécharger

Posté le par Martine Courgnaud – Del Ry

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum