Qualité de vie au travail : la ville de Suresnes double la mise

Santé et sécurité au travail

La ville de Suresnes organise une Quinzaine pour la qualité de vie et la performance au travail.

Créée par le réseau ANACT-ARACT, la 16e Semaine pour la qualité de vie au travail se tient du 17 au 21 juin 2019. « Consciente du lien existant entre qualité de vie au travail et performance », la ville de Suresnes (Hauts-de-Seine) a, à cette occasion, décidé d’aller plus loin. Réveil musculaire, initiation au yoga et à l’improvisation théâtrale, cuisine, massage, marche douce, conférence, depuis le 10 et jusqu’au 28 juin, la municipalité organise une Quinzaine pour la qualité de vie et la performance au travail. Au programme : une trentaine d’ateliers « afin de mettre en avant l’importance d’une bonne qualité de vie au travail pour un service public plus performant et efficace ».

Le 13 juin, comme chaque année, des « Olympiades des agents » ont vu neuf équipes d’agents volontaires de la ville s’affronter lors d’épreuves de badminton, d’activités aquatiques, de tir sur cible et quiz, dans le cadre d’un événement festif, « qui met en avant l’importance du « sport bien-être » comme levier essentiel de qualité de vie et de performance au travail ». Par ailleurs, une conférence SOLVE, inspirée des principes de l’Organisation internationale du travail (OIT), abordera des thématiques essentielles, comme le stress et la lutte contre toutes formes d’addiction (alcool, drogue, VIH-Sida et tabagisme).

Cette Quinzaine pour la qualité de vie et la performance au travail s’inscrit dans une politique de ressources humaines que le maire et son adjointe aux ressources humaines revendiquent comme « innovante et volontariste, placée sous le signe du dialogue social ». « Parce qu’il n’y a pas de travail de qualité sans qualité de vie au travail, nous avons fait du bien-être au travail un levier essentiel de performance pour un service public de qualité, à travers de nombreux dispositifs négociés et signés par les syndicats de la ville qui favorisent l’amélioration continue du service rendu aux habitants », insiste Béatrice de Lavalette.

Parmi ces accords, l’élue cite volontiers la « mutuelle pour tous », avec une prise en charge par la ville à hauteur de 42 euros maximum (soit bien plus que la moyenne francilienne qui est de 8 euros, selon la municipalité) ou l’organisation d’activités sportives en-dehors du temps de travail. Enfin, dernier accord en date : le dispositif « Sport pour tous », qui programme des activités sportives et culturelles… sur le temps de travail (marche douce, art du cirque, activités aquatiques, chant choral…). Objectifs affichés : « améliorer la performance des agents et diminuer l’absentéisme et les maladies professionnelles ».

Vous pouvez retrouver l’intégralité du programme de la 16e Semaine pour la qualité de vie au travail sur : semaineqvt.anact.fr.

 

REJOIGNEZ LE RÉSEAU DE L’EMPLOI PUBLIC

Accélérez votre carrière et favorisez votre mobilité avec weka.jobs !
En un clic retrouvez les offres d’emploi qui vous correspondent proposées par les établissements publics de votre région et, grâce à un réseau de + de 120 000 professionnels, rentrez directement en contact avec vos futurs collègues.

Découvrir le réseau

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum