Montauban : une plateforme pilote pour mieux gérer les appels d’urgence

Santé

Une plateforme commune de réception des appels d’urgence destinée à mieux coordonner la réponse et les actions des différents acteurs de la santé, des secours et du social, a été inaugurée vendredi 8 novembre 2019 à Montauban, par le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Implantée dans les locaux du SDIS à Montauban, cette plateforme, opérationnelle depuis juin dernier, vise à réceptionner sur un même site et à mettre en commun les informations à la suite d’un appel d’urgence, au 18 (pompiers), au 15 (Samu) au 115 (urgence sociale), au 119 (enfance en danger) et au 3966 (médecins de garde) et à rendre ainsi plus efficaces les compétences des différents intervenants – médecins, pompiers, ambulanciers et acteurs sociaux.

Son objectif est d’« améliorer la qualité de la réponse du service rendu à la population », a expliqué Hélène Pizzut, responsable du Samu de Tarn-et-Garonne et de cette expérimentation, unique en France.

Le but est aussi de « recentrer chacun sur ses missions », a ajouté Mme Pizzut, et notamment de « diminuer les missions de secours à personne pour les sapeurs pompiers qui sont débordés d’appels ».

« La plus-value de notre expérimentation, a-t-elle souligné, c’est aussi de faire intervenir le social immédiatement », alors que les situations de détresse sociale sont à l’origine de nombreux appels.

« Aujourd’hui, a expliqué le ministre de l’Intérieur, 85 % de l’activité des sapeurs pompiers tourne autour des services d’urgence aux personnes.

« C’est quelquefois essentiel et ils sauvent des vies, mais quelquefois, ils sont appelés pour faire des interventions qui ne correspondent pas à ce à quoi ils ont été formés et ce pour quoi ils se sont engagés », et qui ne relèvent pas strictement de leurs compétences, a assuré le ministre.

Selon les différents intervenants, depuis la mise en place de cette plateforme, la sollicitation des sapeurs-pompiers et du Samu est en baisse en Tarn-et-Garonne.

Cette expérimentation est un « modèle que nous entendons porter au niveau national », a affirmé M. Castaner, rappelant qu’une mission lui a été confiée, ainsi qu’au ministre de la Santé Agnès Buzyn, afin de la poursuivre « au niveau national dès l’année prochaine ».

Interrogé sur la mise en place d’un numéro de téléphone unique, le ministre a répondu : « Je pense que ce serait pratique, utile, c’est le souhait du président de la République. C’est dans le cadre de notre mission de le mettre en œuvre, il faudra d’abord ces plateformes physiques et aller ensuite vers le numéro unique mais il faut que ce soit efficace ».

L’inauguration de cette plateforme s’est déroulée en présence de Xavier Emmanuelli, fondateur du Samu Social, ancien secrétaire d’État chargé de l’action humanitaire d’urgence.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». ©Agence France-Presse 2019

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum