Animation : vers une modernisation du BAFA

Statut

Le secrétariat d’État chargé de la Jeunesse et de la Vie associative a entamé une réforme du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA).

Jeannette Bougrab, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de la Vie associative a participé, le 16 septembre, à la journée d’étude sur « l’évolution des métiers de l’animation, les compétences et les formations requises » organisée par l’Institut national de formation et d’animation (INFA). À cette occasion, elle a rappelé « qu’en tant que secrétaire d’État à la Jeunesse, elle devait pouvoir se porter garante de la qualité de la formation dispensée à toutes les personnes qui agissent chaque jour, sur le terrain, pour l’épanouissement et l’éducation des enfants ».

Jeannette Bougrab a insisté sur la réforme du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA), qu’elle a initiée. « Tout breveté BAFA devra être capable, d’une part, de prévenir toute forme de discrimination dans l’exercice de ses fonctions d’animateur et, d’autre part, de sensibiliser particulièrement les mineurs contre les risques liés aux conduites addictives ou aux pratiques sexuelles », a-t-elle déclaré.

Rappel : les sessions de formation conduisant à la délivrance du BAFA sont organisées par des organismes de formation habilités par décision du ministre chargé de la Jeunesse. Il est désormais possible de gérer l’ensemble des démarches relatives au BAFA à partir du site internet du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative. Ce site a récemment dépassé son 250 000e candidat inscrit !

Pour en savoir plus : www.jeunes.gouv.fr/bafa-bafd

L'analyse des spécialistes

  • Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l'état d'urgence sanitaire ? Élus

    Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l’état d’urgence sanitaire ?

    17/11/20
    Pendant l'état d'urgence sanitaire, comment les membres des organes délibérants des collectivités locales peuvent-ils se réunir ? L'article 6 de la loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020 a défini les conditions de réunion d'un organe délibérant (conseil municipal, comité syndical, conseil communautaire, conseil métropolitain, conseil départemental, conseil régional et conseil territorial) d'une collectivité locale a minima jusqu'au 16 février 2021.
  • Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ? Administration

    Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ?

    12/11/20
    Les établissements recevant du public (ERP) sont en principe fermés pendant la durée du confinement débuté le 30 octobre 2020. Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020, complété par le décret n° 2020-1358 du 6 novembre 2020, a néanmoins autorisé l'ouverture de certains ERP.
  • Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ? Droits et obligations

    Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ?

    09/11/20
    Suite à l'effroyable assassinat de Samuel Paty, la circulaire n° MEF l-020-09086 du 2 novembre 2020 a été prise pour renforcer la protection des agents publics face aux attaques dont ils font l'objet dans le cadre de leurs fonctions. Elle précise le champ de protection fonctionnelle de tout agent public.
  • Tous les articles juridiques