Animation : vers une modernisation du BAFA

Statut

Le secrétariat d’État chargé de la Jeunesse et de la Vie associative a entamé une réforme du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA).

Jeannette Bougrab, secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de la Vie associative a participé, le 16 septembre, à la journée d’étude sur « l’évolution des métiers de l’animation, les compétences et les formations requises » organisée par l’Institut national de formation et d’animation (INFA). À cette occasion, elle a rappelé « qu’en tant que secrétaire d’État à la Jeunesse, elle devait pouvoir se porter garante de la qualité de la formation dispensée à toutes les personnes qui agissent chaque jour, sur le terrain, pour l’épanouissement et l’éducation des enfants ».

Jeannette Bougrab a insisté sur la réforme du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA), qu’elle a initiée. « Tout breveté BAFA devra être capable, d’une part, de prévenir toute forme de discrimination dans l’exercice de ses fonctions d’animateur et, d’autre part, de sensibiliser particulièrement les mineurs contre les risques liés aux conduites addictives ou aux pratiques sexuelles », a-t-elle déclaré.

Rappel : les sessions de formation conduisant à la délivrance du BAFA sont organisées par des organismes de formation habilités par décision du ministre chargé de la Jeunesse. Il est désormais possible de gérer l’ensemble des démarches relatives au BAFA à partir du site internet du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative. Ce site a récemment dépassé son 250 000e candidat inscrit !

Pour en savoir plus : www.jeunes.gouv.fr/bafa-bafd

L'analyse des spécialistes

  • Quelles sont les règles régissant les modalités d'affichage publicitaire sur les monuments historiques ? Urbanisme

    Quelles sont les règles régissant les modalités d’affichage publicitaire sur les monuments historiques ?

    05/09/18
    Les Journées du patrimoine, les 15 et 16 septembre prochains seront l'occasion de découvrir des monuments historiques méconnus ou habituellement fermés au public. Certains d'entre eux, en cours de restauration, ne seront pas ouverts au public, dissimulés derrière des échafaudages, voire de grandes bâches publicitaires qui ne font pas toujours l'unanimité. Il faut savoir que l'affichage publicitaire sur un monument historique est très encadré juridiquement ce qui n'empêche pas un recours accru à son utilisation révélant parfois certains abus.
  • Le régime des CCAS : qu'en est-il de l'extension des possibilités de délégation dans les CCAS ? Administration

    Le régime des CCAS : qu’en est-il de l’extension des possibilités de délégation dans les CCAS ?

    29/08/18
    Le centre communal d'action sociale, créé dans toute commune de 1 500 habitants ou plus, a pour mission d'animer une action générale de prévention et de développement social dans la commune, en liaison étroite avec les institutions publiques et privées, et de participer à l'instruction des demandes d'aide sociale.
  • Acheteur public

    Le nouveau RGPD et ses incidences sur les marchés et plus précisément sur les acheteurs publics

    09/07/18
    Le règlement général sur la protection des données (RGPD - n° 2016/679), ou « RGPD », est entré en application le 25 mai 2018 dans l'ensemble de l'Union européenne.
  • Tous les articles juridiques