« Gilets jaunes » : les élus locaux appellent Emmanuel Macron à « reconstruire le contrat social »

Administration

Les présidents des Régions de France, Hervé Morin, de l’Association des départements de France, Dominique Bussereau, et de l’Association des Maires de France, François Baroin, ont lancé mardi 4 décembre 2018 un appel au chef de l’État à « reconstruire le contrat social » afin de sortir de la crise des « gilets jaunes ».

Deux semaines après le début du mouvement inédit et hétéroclite de protestation des « gilets jaunes », la sortie du conflit s’annonce compliquée pour le gouvernement, qui en panne d’interlocuteurs au sein de ce mouvement sans leader, a tardé à répondre à des revendications multiformes.

Dans une tribune publiée par Paris Match, les trois élus, Hervé Morin, Dominique Bussereau et François Baroin, se déclarent à la disposition d’Emmanuel Macron et de son gouvernement pour contribuer « au dialogue national » pour trouver « l’apaisement dont la France a besoin aujourd’hui ».

Les signataires appellent à « des gestes forts et immédiats, préalables à toute forme de discussion ». Le moratoire sur la hausse des taxes sur les carburants pour six mois, annoncé mardi 4 décembre 2018 par le Premier ministre Édouard Philippe « est un préalable indispensable mais n’est plus la seule réponse à la hauteur des enjeux », soulignent-ils en réclamant aussi « un moratoire absolu sur la fermeture des services publics dans tous les territoires ».

Les trois élus souhaitent également « co-construire un nouveau contrat social adapté aux enjeux du monde actuel », qui passe par « un vrai partenariat avec les collectivités, les partenaires sociaux et tous les corps intermédiaires ». Et ils demandent une nouvelle fois au Gouvernement « d’engager une nouvelle et profonde étape de décentralisation ».

La mise en place de ce nouveau contrat social passera, selon eux, par « une grande concertation, qui soit la plus décentralisée possible, pour laisser s’exprimer les colères et les attentes et pour construire (…) des propositions de solution adaptées à la réalité des territoires et aux aspirations des citoyens ».

Les signataires appellent enfin au « lancement immédiat d’un grand chantier sur la fiscalité écologique pour la rendre plus juste, plus efficace ».

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum