Menu actualité

Thématiques

La maîtrise des données, préoccupation d’avenir des élus rappelée lors des 25 ans de Villes internet

Publié le 12 février 2024 à 9h45 - par

Au-delà du label qu’elle décerne chaque année, Villes internet anime un réseau sans égal, de plus de 11 000 élus et agents. Le 8 février, des élus ont témoigné des actions réalisées par l’association en matière de stratégie numérique ces vingt-cinq dernières années, et souligné les enjeux actuels autour des données et de la mutualisation.

Le palmarès des 241 collectivités labellisées Territoire, Ville ou Village Internet 2024 dévoilé à l'occasion de la cérémonie du 8 février 2024, pour la 25e édition de ce label national
© Crédit Photo Villes internet / Le palmarès des 241 collectivités labellisées Territoire, Ville ou Village Internet 2024 dévoilé à l'occasion de la cérémonie du 8 février 2024, pour la 25e édition de ce label national.

Le 8 février 2024, Villes internet fêtait ses 25 ans. L’occasion, pour l’association, de rappeler qu’à travers le label qu’elle décerne chaque année pour valoriser les actions des élus et des services en matière de numérique, près de 5 400 collectivités ont été distinguées par une note allant de un à cinq @. Cette année encore, 241 territoires sont labellisés, parmi lesquels une quarantaine de villages dont celui de La Rochelle en Haute-Saône qui ne compte que 41 habitants…

Plusieurs témoins ont partagé leur expérience, lors de la cérémonie des 25 ans. Villes internet a contribué au début des années 2000 « au passage d’une vision informatique à une vision numérique, au service de la stratégie des territoires », a ainsi expliqué Anne Le Hénanff, députée du Morbihan et ancienne vice-présidente de Villes internet. Désormais, les élus possèdent une ressource inestimable qu’ils ne doivent céder à personne : les données (la « data »). Les collectivités doivent maîtriser ces données, outil de modernisation territoriale de grande valeur – ce qui explique les nombreuses cyberattaques dont sont victimes les sites publics. La députée a précisé que Villes internet pourra accompagner les collectivités sur ces sujets de maîtrise et de protection des données, qui constituent « un carburant infini pour développer de nouveaux usages ».

Pour Akim Oural, ancien adjoint au numérique de la ville et de la métropole de Lille, expert en innovation territoriale, l’enjeu de la gouvernance de la donnée est fondamental. Les volumes de données, collectées et produites, qu’elles soient publiques, privées ou « citoyennes », augmentent de façon exponentielle et proviennent d’acteurs sans cesse plus nombreux. Derrière les potentiels technologiques à venir, liés notamment à l’intelligence artificielle, « l’exploitation des données impose au décideur public de devenir chef d’orchestre de la cartographie numérique de son territoire », constate Akim Oural. Avant de s’engager dans une politique de data, il convient donc de poser « un cadre éthique et de confiance » propre à assurer la sécurité de toutes ces données, sachant notamment que 41 % des Français ont peur de laisser des informations sur internet. Cette inquiétude explique, selon Anne Le Hénanff, que France Connect, qui permet aux citoyens de donner leurs informations personnelles une seule fois pour toutes les administrations, n’ait pas reçu le succès escompté. Adepte du partage des capacités d’investissement et des ressources humaines, Akim Oural prône une organisation territoriale mutualisée pour définir une gouvernance locale de la stratégie numérique, semblable aux syndicats mixtes ouverts (SMO) qui existent pour la couverture en fibre optique des territoires.

Après le bilan de son quart de siècle, Villes internet est maintenant en projection sur ses actions des prochaines années, avec quatre objectifs stratégiques pour 2024-2026 : garantir l’égalité d’accès au numérique, accompagner la stratégie numérique face à l’urgence climatique, piloter les services publics numériques avec les collectivités, prévenir et réduire durablement les risques numériques. L’association présentera sa feuille de route le 27 mai 2024 lors de son assemblée générale. Ses chantiers prioritaires devraient porter sur l’enfance, la scolarité et l’éducation numérique et sur la sécurité.

Martine Courgnaud – Del Ry

Une cartographie des villes labellisées

Les actions des villes labellisées sont répertoriées et décrites au sein de l’Atlaas. Les détails précis sont toutefois réservés aux membres.


On vous accompagne

Retrouvez les dernières fiches sur la thématique « Institutions et administration territoriale »

Voir toutes les ressources numériques Institutions et administration territoriale