Information confidentielle : l’arrêt SMIRGEOMES s’applique

Appel d'offres

Dans un arrêt du 16 novembre, le Conseil d’État a estimé que la divulgation d’informations confidentielles au mépris de l’article 80 du CMP ne conduisait pas nécessairement à l’annulation de la procédure.

Lors d’une consultation pour la réalisation d’un ouvrage sur sa voirie, le conseil régional de la Réunion a transmis le rapport d’analyse des offres aux entreprises d’un groupement dont la proposition avait été écartée. Selon le Conseil, cette révélation d’informations sensibles « ne pouvait […] altérer la concurrence entre les entreprises candidates à l’attribution du marché
», car intervenue « après la sélection des offres
». En conséquence, elle « n’a pas été susceptible, eu égard notamment au stade de la procédure auquel [elle] est intervenue, de les léser
». La transmission de ces informations pour expliciter les motifs de rejet d’une offre répond même aux prescriptions de l’article 83 du code. Le litige a aussi été l’occasion de rappeler « qu’il n’appartient pas au juge du référé précontractuel de se prononcer sur l’appréciation portée par le pouvoir adjudicateur, à l’issue de la consultation, sur les mérites respectifs des offres
». En première instance, la décision de rejeter l’offre des entreprises requérantes pour méconnaissance de l’article 80 et celle d’attribuer le marché avaient été annulées. L’ordonnance a été censurée pour erreur de droit.

CE, 16 novembre 2009,
Région Réunion, req. n° 307620.

L'analyse des spécialistes

  • Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe Intercommunalité

    Infléchissement du transfert des compétences eau et assainissement voulu par la loi NOTRe : quelles conséquences ?

    04/01/18
    La loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant Nouvelle Organisation Territoriale pour la République (dite loi « NOTRe ») attribue, à titre obligatoire, les compétences « eau » et « assainissement » aux communautés de communes et aux communautés d’agglomération, à compter du 1er janvier 2020.
  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Tous les articles juridiques