Offres anormalement basses : réduisez la pondération du prix

Appel d'offres

« Le code ne nous permet pas de négocier à la hausse les contrats !
», regrette
Michel Crahès, directeur de la commande publique du SDIS des Alpes-Maritimes.

Lors de son intervention sur l’équation marchés publics et économie, le 20 novembre, il a abordé la question des offres anormalement basses des marchés de travaux. La solution préventive consiste à « diminuer la pondération du critère prix au bénéfice des autres pour réduire la pression exercée sur les entreprises.
» Selon lui, « des entreprises déshabillent le contrat pour récupérer leur marge
via des avenants après avoir obtenu le marché
». Pour écarter ces offres, on peut utiliser la méthode italienne où « le candidat doit être capable de justifier 75 % de son offre, les 35 % restants concernant ses charges générales
». Une autre méthode consiste à ne pas accepter les offres dont le prix est moitié moins élevé que la moyenne des offres reçues : « Si toutes les offres sont trop basses ou qu’on en reçoit deux, le calcul est faussé.
»

Enfin, le sourcing
constitue également une bonne alternative.

L'analyse des spécialistes

  • Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l'état d'urgence sanitaire ? Élus

    Comment réunir les organes délibérants des collectivités locales pendant l’état d’urgence sanitaire ?

    17/11/20
    Pendant l'état d'urgence sanitaire, comment les membres des organes délibérants des collectivités locales peuvent-ils se réunir ? L'article 6 de la loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020 a défini les conditions de réunion d'un organe délibérant (conseil municipal, comité syndical, conseil communautaire, conseil métropolitain, conseil départemental, conseil régional et conseil territorial) d'une collectivité locale a minima jusqu'au 16 février 2021.
  • Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ? Administration

    Quels ERP peuvent rester ouverts pendant le deuxième confinement ?

    12/11/20
    Les établissements recevant du public (ERP) sont en principe fermés pendant la durée du confinement débuté le 30 octobre 2020. Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020, complété par le décret n° 2020-1358 du 6 novembre 2020, a néanmoins autorisé l'ouverture de certains ERP.
  • Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ? Droits et obligations

    Protection fonctionnelle des agents : quelles précisions dans la circulaire du 2 novembre 2020 ?

    09/11/20
    Suite à l'effroyable assassinat de Samuel Paty, la circulaire n° MEF l-020-09086 du 2 novembre 2020 a été prise pour renforcer la protection des agents publics face aux attaques dont ils font l'objet dans le cadre de leurs fonctions. Elle précise le champ de protection fonctionnelle de tout agent public.
  • Tous les articles juridiques