Avenants : responsabiliser les entreprises

Commande publique

Le député UMP des Bouches-du-Rhône Guy Teissier a déposé le 24 juin 2010 une proposition de loi visant à encadrer les avenants des appels d’offres. Objectif : « responsabiliser les entreprises
».

Pourquoi ? L’attribution à l’entreprise la mieux-disante n’empêcherait pas qu’un projet coûte finalement plus cher que les propositions faites par d’autres entreprises. Et ce, à cause de la passation d’avenants conséquents une fois le marché attribué. Une concurrence déloyale pour les autres candidats.

Aussi la proposition cherche-t-elle à modifier l’article 8 de la loi du 8 février 1995 relative aux marchés publics et aux DSP, déjà modifié le 15 juillet 2009 par l’ordonnance sur les concessions de travaux, en faisant payer la note aux entreprises. « Si le coût global du ou des avenants conclus excède 20 % de la valeur de l’offre présentée lors de la passation du marché d’un montant immédiatement supérieur à celle du titulaire, celui-ci prend à sa charge la différence entre la valeur de cette offre et le montant initial du marché attribué
», suggère le texte. Il a été renvoyé à la commission des lois de l’Assemblée nationale.

Proposition de loi de Guy Teissier et plusieurs de ses collègues visant à encadrer les avenants des appels d’offres des marchés publics, n° 2655, 24 juin 2010.

L'analyse des spécialistes

  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #8 Élus

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #8

    14/10/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Le droit à indemnisation des agents publics hospitaliers privés illégalement de garde Santé

    Le droit à indemnisation des agents publics hospitaliers privés illégalement de garde

    14/10/19
    Par un arrêt n° 410724 du 26 juillet 2018, le Conseil d'État a rappelé que si l'exercice d'astreintes ne saurait constituer un droit, un agent illégalement privé de ses gardes peut être indemnisé de la perte financière subie, du fait de son exclusion d'un dispositif de garde.
  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #7 Urbanisme

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #7

    30/09/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Tous les articles juridiques