Le CCAG travaux modifié pour améliorer le paiement réel des entreprises

Commande publique

Un arrêté du 3 mars 2014 modifie le cahier des clauses administratif général travaux dans l’objectif de réduire et de mieux encadrer les délais contractuels de production du décompte général et définitif.

Les nouvelles dispositions des articles 13.3 et 13.4 du CCAG intègrent une procédure d’alerte du titulaire auprès du maître d’ouvrage lorsque le décompte général n’a pas été produit dans les délais contractuels. Elles rendent également l’établissement d’un décompte général et définitif tacite.

L’arrêté entre en vigueur à compter du 1er avril 2014.

Texte de référence :

Weka formation vous propose une formation adaptée à vos besoins :

Weka formation

Le CCAG travaux


Objectifs :

Maîtriser les clauses du CCAG travaux et leurs conditions concrètes d’application suite à l’arrêté du 3 mars 2014

  • Maîtriser les nouvelles modifications issues de l’arrêté du 3 mars 2014
  • Savoir mettre en œuvre le CCAG Travaux
  • Intégrer la nouvelle procédure visant la facilitation de la gestion de la trésorerie des entreprises
  • Évaluer ses incidences sur vos pratiques et prévenir les risques de contentieux

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques