Les conditions de transposition des directives européennes se précisent

Commande publique

L’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté un projet de loi autorisant le gouvernement à prendre par ordonnance toute mesure pour rationnaliser les règles générales de passation et d’exécution de l’ensemble des contrats de la commande publique.

Le texte élaboré par la commission mixte paritaire prévoit également la clarification du régime des contrats globaux et des autorisations d’occupation des propriétés des personnes publiques.

Référence :

En téléchargement gratuit pour approfondir ce sujet, Weka vous propose :

Livre blanc

Directives marchés publics 2014 : quel impact sur le CMP et les règles de passation et d'exécution ?

Téléchargez

Trois directives européennes du 26 février 2014 ont été publiées au Journal officiel de l’Union européenne le 28 mars dernier :

  • directive n° 2014/24/UE du Parlement européen et du Conseil sur la passation des marchés publics et abrogeant la directive CE n° 2004/18,
  • directive n° 2014/25/UE du Parlement européen et du Conseil relative à la passation de marchés par des entités opérant dans les secteurs de l’eau, de l’énergie, des transports et des services postaux et abrogeant la directive CE n° 2004/17,
  • directive n° 2014/23/UE du Parlement européen et du Conseil sur l’attribution de contrats de concession.

Leur transposition va impacter en profondeur notre Code des marchés publics.

Pour vous aider à intégrer ces changements, les Éditions Weka vous ont proposé le 27 mai une web-conférence gratuite au cours de laquelle Dominique Niay (consultant expert en droit des marchés publics, coordinateur et auteur du fonds documentaire Weka Piloter vos marchés publics et Pratique et rédaction des marchés publics) vous a expliqué les principales modifications qui vont intervenir dès la transposition des directives et les incidences sur vos pratiques en matière de passation et d’exécution des marchés.

Au sommaire de ce dossier de la collection « Les Focus Weka » associé à la web-conférence :

  • La redéfinition des prestations soumises au champ concurrentiel
  • Vers l’instauration d’une nouvelle procédure de passation des marchés : le partenariat d’innovation
  • L’Europe veut simplifier le régime de la déclaration sur l’honneur
  • L’extension de la dématérialisation
  • L’encadrement du régime de la conclusion des avenants
  • Pour en savoir plus

Bonne lecture,

Soraya Manar (smanar@weka.fr)

L'analyse des spécialistes

  • Revue de l'actualité juridique territoriale #1 : la réforme territoriale Administration

    Revue de l’actualité juridique territoriale #1

    18/06/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Manifestations : retour sur les nouvelles dispositions de la loi n°2019-290 du 10 avril 2019 Sécurité

    Manifestations : retour sur les nouvelles dispositions de la loi n°2019-290 du 10 avril 2019

    03/06/19
    Partant du constat que les manifestations sur la voie publique sont désormais fréquemment émaillées de graves incidents et d’actes de dégradation, le législateur a décidé de s’emparer du sujet pour durcir l’arsenal juridique en vigueur et mieux prévenir ces phénomènes d’ultra violence lors de rassemblements publics1.
  • Le retrait de délégation à un adjoint Élus

    Le retrait de délégation à un adjoint

    02/05/19
    « L'adjoint au maire est élu par le conseil municipal (et non pas nommé par le maire), mais, à l'exception de ses qualités d'officier d'état-civil et d'officier de police judiciaire, qu'il exerce de plein droit, il ne dispose de compétences que dans la mesure où le maire lui en délègue ».
  • Tous les articles juridiques