Rouen et Agde reconduisent les contrats avec la Lyonnaise des Eaux

Commande publique

Les villes de Rouen et Agde ont décidé de renouveler leur contrat avec la Lyonnaise des Eaux, pour leur gestion des services de l’eau, a indiqué mercredi la maison mère Suez Environnement.

Agde a choisi de reconduire le contrat de délégation de service public pour quinze ans pour un montant total de 166 millions d’euros, avec un investissement de 11,7 millions dans une nouvelle station d’épuration. À Rouen, où l’eau est gérée en régie publique, la Lyonnaise des eaux a remporté un contrat de prestation de service pour six ans et un montant annuel de 3,7 millions d’euros, précise Suez Environnement dans un communiqué. Ce contrat concerne les 35 000 abonnés du nord-ouest de l’agglomération. Le 20 juin, la ville d’Orléans avait elle aussi renouvelé le contrat avec la Lyonnaise des Eaux pour douze ans pour un montant global de 110 millions d’euros. Après le double revers infligé à sa maison mère par la Ville de Paris en 2010 et la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) il y a quelques semaines, la Lyonnaise des Eaux se dit confiante dans la délibération d’« une grosse collectivité » et espère « être plus présente » à Marseille, a affirmé la directrice générale de la Lyonnaise des Eaux, Isabelle Kocher, interrogée par Les Échos.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2011

L'analyse des spécialistes

  • Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ? Finances locales

    Quelle expérimentation par les collectivités locales du recours au financement participatif obligataire ?

    20/10/21
    Pendant une période de trois années, les collectivités territoriales pourront recourir à des obligations pour tous leurs projets de financement participatif.
  • Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ? Fonction publique

    Vers une modification du financement de la rupture conventionnelle dans la fonction publique territoriale ?

    12/10/21
    Les collectivités territoriales doivent non seulement supporter à la fois le coût de l'indemnité spécifique de rupture conventionnelle, mais aussi celui de l'indemnisation chômage de l'agent. Or, malgré les difficultés de recourir à la rupture conventionnelle, à ce jour, le Gouvernement n'envisage pas de modifier les modalités de financement de la rupture conventionnelle.
  • Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence Sécurité

    Comment améliorer l’articulation des compétences entre l’État et les collectivités territoriales en cas d’état d’urgence

    05/10/21
    Dans son rapport d'étude annuelle intitulé « les états d'urgence : la démocratie sous contraintes », le Conseil d'État émet deux propositions pour améliorer l'articulation des compétences entre l'État et les collectivités territoriales afin de mettre en œuvre les états d'urgence.
  • Tous les articles juridiques