La justice donne raison à l’auteur du pamphlet « Abruti de fonctionnaire »

Droits et obligations

Le tribunal administratif de Melun (Seine-et-Marne) a annulé vendredi 17 juillet la mise à pied d’un salarié de la mairie de Pontault-Combault, sanctionné en février 2013 après la publication d’un pamphlet sur la fonction publique, « Abruti de fonctionnaire », a-t-on appris samedi auprès de son avocate.

La municipalité « a deux mois pour interjeter appel », précise à l’AFP Me Delphine Krust, confirmant une information du Parisien.

Dans cet ouvrage publié en 2011, Jérôme Morin, qui écrivait sous le pseudonyme d’Henri Rouant-Pleuret et avait masqué le nom de la municipalité visée, y dénonçait sa situation professionnelle à la suite d’une « mise au placard ».

Il avait été mis à pied pour violation de son obligation de réserve en février 2013, avec suspension de son salaire, pour 18 mois dont 6 mois avec sursis, après la parution d’un article de presse faisant le lien avec la ville de Pontault-Combault.

« La ville de Pontault-Combault n’a pas encore pris sa décision sur le jugement de M. Morin », a indiqué par téléphone le cabinet de la maire PS Monique Delessart, qui tranchera « après s’en être entretenue avec le conseil de la ville, l’administration et les élus ».

« C’est ce qu’on attendait depuis deux ans et demi », s’est félicité M. Morin, qui compte rencontrer très rapidement Mme Delessard, pour discuter de sa réintégration. « Je souhaite un boulot en adéquation avec mes compétences », a expliqué ce cadre de 41 ans spécialiste des questions environnementales.

Il va également demander à la municipalité le remboursement de ses salaires non perçus sur la période « et une indemnisation supplémentaire pour avoir été traîné dans la boue », selon son avocate.

Il doit reprendre ses fonctions le 1er décembre après avoir purgé une seconde mise à pied de six mois, décidée en juin 2014 et qu’il n’avait pas contestée en justice, après la réédition de son pamphlet sous un nouveau titre : « On ne réveille pas un fonctionnaire qui dort », selon l’avocate.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2015

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum