Condamnation pénale d'un agent public

Droits et obligations

Dans un arrêt du 4 février 2015, le Conseil d’État analyse les conséquences de la condamnation pénale d’un agent public.

La Haute Juridiction précise que lorsque l’administration apprend que des mentions avaient été portées au bulletin n° 2 du casier judiciaire d’un agent avec lequel elle a conclu un contrat de recrutement, il lui appartient, pour déterminer si ce contrat est entaché d’irrégularité, d’apprécier si ces mentions sont incompatibles avec l’exercice de ces fonctions.

Cette appréciation est réalisée d’une part au regard de l’objet des mentions en cause et d’autre part, en prenant en compte l’ensemble des motifs de la condamnation pénale dont l’agent a fait l’objet. Les caractéristiques des fonctions qu’exerce l’agent doivent également être étudiées.

À noter : rien n’impose à un agent d’informer son employeur de la condamnation pénale dont il a fait l’objet postérieurement à son recrutement.

 

Texte de référence : Conseil d’État, 5e / 4e SSR, 4 février 2015, n° 367724

L'analyse des spécialistes

  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #4 Loi Vie locale Intercommunalité

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #4

    30/07/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Le retour aux 90km/h sur les routes départementales : quels enjeux pour les élus ? Urbanisme

    Le retour aux 90km/h sur les routes départementales : quels enjeux pour les élus ?

    15/07/19
    Le projet de loi Orientation des mobilités, actuellement soumis à la Commission mixte paritaire, a ouvert la possibilité pour les présidents de conseils départementaux, les maires et les présidents d’établissement de coopération intercommunale (EPCI) d’augmenter à 90 km/h la limite de circulation sur les routes du réseau secondaire. Cela correspond à une volonté gouvernementale de les responsabiliser.
  • Les 10’ juridiques avec Landot & associés #3 Loi Blanquer Éducation

    Les 10’ juridiques avec Landot & associés #3

    11/07/19
    WEKA et le cabinet Landot et associés vous donnent rendez-vous tous les 15 jours pour analyser l’essentiel de l’actualité juridique du monde territorial : l’expertise en 10 minutes au plus proche de vos besoins.
  • Tous les articles juridiques