Procédures pénales diligentées contre des fonctionnaires

Droits et obligations

Une circulaire du 11 mars 2015 précise le cadre juridique de la communication de pièces ou d’informations aux administrations publiques lorsque des procédures pénales sont diligentées contre des fonctionnaires ou des agents publics.

Sont distingués dans la circulaire les avis de l’engagement de poursuites contre l’agent qui doivent être effectués le plus en amont possible de la communication de pièces qui peut déroger au secret de l’enquête. Le texte distingue également les communications qui peuvent être faites au cours de la procédure de celles effectuées à son issue.

À l’issue des procédures, les copies des pièces ne peuvent être délivrées qu’avec l’autorisation du procureur de la République ou du procureur général. Les arrêts, jugements et ordonnances définitives sont en libre accès.

 

Texte de référence : Circulaire NOR : JUSD1506570C du 11 mars 2015 du ministère de la Justice relative à la  communication aux administrations publiques et aux organismes exerçant une prérogative de puissance publique d’informations ou de copies de pièces issues de procédures pénales diligentées contre des fonctionnaires et agents publics

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques