Menu actualité

Thématiques

Vers une nouvelle carte de l’éducation prioritaire pour la rentrée 2024

Publié le 11 janvier 2023 à 16h05 - par

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse va engager, cette année, une révision de la carte de l’enseignement prioritaire.

Vers une nouvelle carte de l'éducation prioritaire pour la rentrée 2024
© Frédéric Massard - stock.adobe.com

« Nous allons réviser la carte de l’enseignement prioritaire en 2023 », a annoncé vendredi 9 décembre 2022 sur franceinfo le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Pap Ndiaye. Son entourage espère ainsi que la nouvelle carte des réseaux d’éducation prioritaire (REP) pourra entrer en vigueur à la rentrée de septembre 2024. Pour mémoire, dans les REP et REP +, les classes sont dédoublées en grande section de maternelle, au CP et au CE1.

La carte actuelle date de 2015. Celle-ci s’appuie sur des données de 2011, a rappelé le ministre pour justifier sa démarche. Entretemps, « on a 10 ans d’évolution des quartiers », insiste Pap Ndiaye. En conséquence, « il est clair que beaucoup d’établissements devraient entrer en éducation prioritaire et il y en a d’autres qui devraient sortir de l’éducation prioritaire, ça marche dans les deux sens. » Il s’agit donc d’une opération complexe à réaliser. « C’est un travail très fin à  faire et il ne sera pas prêt pour la rentrée 2023 », a reconnu le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Il faut ainsi « voir comment des établissements sortiraient de l’éducation prioritaire » ; définir, par exemple, « la période de transition. » « Bref, il y a tout un travail à mener qui va prendre du temps », a conclu Pap Ndiaye.

Pour mener à bien son entreprise, le ministre pourra notamment s’appuyer sur la nouvelle application « Géo-éducation », inaugurée mi-décembre par sa Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP). Ce portail se présente comme « l’observatoire territorial sur l’éducation. » Au programme, en particulier :

  • Une cartographie interactive permettant de visualiser des indicateurs sur l’éducation à différentes mailles ;
  • Des portraits statistiques de territoires, afin de sélectionner un territoire et obtenir des chiffres-clés ;
  • Périmètres et zonages, pour visualiser les différents zonages d’un territoire…

« Géo-éducation » propose, notamment, dix indicateurs de contexte social. Parmi eux :

  • Part des 0-17 ans dont au moins un parent est au chômage ;
  • Part des 0-17 ans dont aucun des parents cohabitants ne possède de diplôme équivalent ou supérieur au baccalauréat ;
  • Part des 0-17 ans vivant en famille monoparentale ;
  • Part des 0-17 ans vivant dans un logement surpeuplé ;
  • Taux de pauvreté des couples avec enfants.

Les données statistiques disponibles sur « Géo-éducation » sont mises à jour suite au constat de chaque rentrée scolaire et sont complétées au courant de l’année scolaire, pour certaines données disponibles plus tardivement. Les données de l’éducation sont celles du secteur public et privé sous contrat et des établissements sous tutelle du ministère de l’Éducation nationale. Les indicateurs sont calculés selon le lieu de scolarisation des élèves. Les données géographiques sont mises à jour au cours du premier trimestre.