Vincent Descœur veut placer la ruralité au centre de la campagne

Élus

Le député UMP Vincent Descœur, président de l’Association nationale des élus de montagne (Anem), a demandé mercredi 28 mars aux candidats à la présidentielle de placer la ruralité au centre de la campagne.

« Je souhaite interpeller les candidats (…) sur la nécessité de refaire de l’aménagement du territoire une priorité, de remettre les zones rurales et de montagne au cœur de nos politiques publiques », écrit dans une lettre ouverte aux candidats M. Descœur, également président du Conseil général du Cantal.

Soulignant que 20 millions de personnes vivent en milieu rural, dont plus de 5 millions dans les zones de montagne, et que les populations de ces territoires ont connu une augmentation de 2,5 millions depuis 1975, M. Descœur estime qu’il faut « remettre l’objectif d’un développement équilibré du territoire parmi les grands enjeux de l’élection présidentielle ».

L’État, considère-t-il, doit assurer aux citoyens « un accès équitable aux services publics ». Pour cela, il propose notamment le maintien du tissu agricole, l’accessibilité de ces territoires, notamment en zone de montagne, que ce soit par la route, le rail ou les liaisons aériennes, l’accès au très haut débit ou la relocalisation de services publics.

L’Anem fédère depuis 1984 les collectivités de montagne, soit 6 200 communes et 48 départements répartis sur six massifs.

 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2012

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum