Fonction publique d’État : majoritairement des femmes et des enseignantes selon l’Insee

Fonction publique

Six agents de la fonction publique d’État sur dix sont des agentes, et majoritairement des enseignantes, selon une étude de l’Insee publiée mardi 3 juillet.

La fonction publique d’État (FPE) employait fin 2014, 2,2 millions de salariés, hors militaires, parmi lesquels 61 % de femmes, contre seulement 41 % dans le secteur privé.

Les femmes sont toutefois encore davantage représentées chez les agents de la fonction publique hospitalière, où elles sont 78 %, rappelle l’Institut national de la statistique et des études économiques.

Dans la FPE, les femmes sont majoritairement présentes dans l’enseignement (66 %), et notamment dans le primaire (83 %), précise l’Insee.

Quand elles ne sont pas enseignantes (majoritairement des postes de catégorie A, la plus élevée), les agentes ont majoritairement des postes de catégories B et C.

Près d’une femme sur six (15 %) travaillant dans la FPE avait interrompu sa carrière pendant au moins six mois en 2014 pour s’occuper de ses enfants, alors que ce n’est le cas que d’un homme sur 100. Et 57 % ont déjà travaillé à temps partiel au cours de leur carrière, contre 21 % des hommes.

Par secteur, les enseignants, à eux seuls, représentent 43 % des agents de la FPE et appartiennent à 98 % à la catégorie A. Les autres agents (57 %), travaillant dans des ministères ou des établissements publics, se répartissent entre catégories A (25 %), B (39 %) et C (36 %).

Par statut, on compte 78 % de fonctionnaires et 17 % « d’assimilés fonctionnaires » (enseignant dans le privé) chez les enseignants, les autres étant contractuels. Chez les non-enseignants, ils sont 59 % de fonctionnaires, 30 % de contractuels et 11 % dépendent d’autres catégories (contrats aidés, ouvriers d’État…)

Les mobilités professionnelles (changement de métier, de ministère ou d’institution) sont « relativement fréquentes » pour les non-enseignants, selon l’Insee. Pour 31 % d’entre eux, le poste occupé en 2014 « ne correspond pas à la même filière ou au même métier que leur premier poste » (9 % pour les enseignants).

Côté mobilité géographique, 37 % des enseignants et 36 % des autres agents ont connu au moins un changement de région.

Comment entre-t-on dans la FPE ? Majoritairement sur concours. C’est le cas de 74 % des enseignants et de 51 % des autres agents.

Chez les non-enseignants, 4 agents sur 10 ont commencé leur carrière dans le privé.

L’Insee souligne par ailleurs une « endogamie et une hérédité professionnelle très fortes », sans comparaison. Enseignants ou non, les agents de la FPE « suivent souvent le modèle parental ou choisissent leur conjoint » dans le secteur public (près de 4 agents sur 10), selon l’étude.

Source : « Les agents de l’État en 2014 : leurs profils, leurs carrières », Insee, 3 juillet 2018

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2018

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum