Fonction publique : un rapport souligne le vieillissement de la population d’agents

Fonction publique

Le poids des agents âgés de 50 ans et plus dans l’effectif total de la fonction publique s’est accru en 2019 et ces derniers représentent désormais 34,9 % des agents publics, selon un rapport sur l’état de la fonction publique et les rémunérations.

« La part des moins de 30 ans est stable (14,3 %) tandis que celles des 50 ans ou plus s’accroît de 0,6 point », est-il détaillé dans le rapport sur l’état de la fonction publique et les rémunérations, publié la semaine dernière en annexe du projet de loi de finances pour 2022.

La pyramide des âges est particulièrement déséquilibrée dans la fonction publique territoriale où plus de 4 agents sur 10 ont 50 ans ou plus.

Tous versants confondus, l’âge moyen des agents publics a progressé d’un mois en 2019 et demeure supérieur à celui des salariés du privé : 43,6 ans contre 41,3 ans.

« Le niveau de diplôme des agents du secteur public, en moyenne plus élevé que celui des salariés du privé (54 % des agents de la fonction publique sont diplômés du supérieur contre 41 % dans le privé), explique des entrées tardives dans la vie active, ce qui réduit d’autant le poids des jeunes », est-il précisé dans le rapport.

Parallèlement au vieillissement de la population d’agents, les départs à la retraite des fonctionnaires qui représentent environ sept agents publics sur dix se font de plus en plus tardivement.

En 2020, les fonctionnaires civils de l’État ont ainsi achevé leur carrière à l’âge moyen de 62 ans et 1 mois (+ 2 mois par rapport à 2019), ceux de la territoriale à 61 ans et 9 mois (+ 3 mois) et ceux de l’hospitalière à 60 ans et 4 mois (+ 4 mois). Les militaires font valoir leur droit à la retraite à 45,1 ans en moyenne.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2021

Posté le par

Recommander cet article