Les Prépas Talents dans les starting-blocks

Fonction publique

Un récent arrêté énumère la liste des Prépas Talents préparant aux concours d’accès à certaines écoles formant les fonctionnaires ou les magistrats.

Par un arrêté du 5 août 2021, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques vient de fixer la liste des cycles de formation dénommés « Prépas Talents » préparant aux concours externes ou assimilés d’accès aux établissements assurant la formation de fonctionnaires mentionnée au III de l’article 3 du décret du 3 mars 2021. Cette liste figure à l’annexe 1. Elle recense 28 Prépa Talents :

  • Prépa Talents de l’École des hautes études en santé publique (EHESP),
  • Prépa Talents de l’École nationale d’administration (ENA),
  • Prépa Talents de l’École nationale d’administration pénitentiaire (ENAP),
  • Prépa Talents de l’École nationale supérieure de la police (Saint-Cyr-au-Mont-d’Or),
  • Prépa Talents de l’Institut régional d’administration (IRA) de Lyon,
  • Prépa Talents de l’Institut régional d’administration (IRA) de Metz (Lorraine),
  • Prépa Talents de l’ENA et grands concours de l’Institut d’études politiques (IEP) d’Aix-en-Provence,
  • Prépa Talents du service public de l’Université d’Aix-Marseille,
  • Prépa Talents sécurité et défense de l’Université de Besançon,
  • Prépa Talents ESPOIR (Égalité Service Public Objectif Insertion Réussite) de l’Institut d’études politiques (IEP) de Bordeaux (pôles Sécurité et Justice, Sanitaire et Social, et Objectif ENA),
  • Prépa Talents du service public de l’Université de Bordeaux,
  • Prépa Talents aux concours du secteur santé-social de CY Cergy Paris Université,
  • Prépa Talents ENA de l’Université d’Évry Val d’Essonne,
  • Prépa Talents d’administration publique de l’Université de La Réunion (concours A+ et A),
  • Prépa Talents de l’Institut d’études politiques (IEP) de Lille,
  • Prépa Talents Métiers de l’administration pénitentiaire Hauts-de-France de l’Université de Lille,
  • Prépa Talents de l’Université Paul Valéry Montpellier III,
  • Prépa Talents du service public de l’Université d’Orléans,
  • Prépa MotivTalents de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris,
  • Prépa Talents tout au long de la vie du Centre national des arts et métiers (CNAM),
  • Prépa Talents M2 de l’Université Paris II Panthéon-Assas,
  • Prépa Talents de l’ENSP de l’Université Paris II Panthéon-Assas,
  • Prépa Talents sécurité justice de l’Université de Poitiers,
  • Prépa Talents du service public de l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne,
  • Prépa Talents du service public de l’Institut d’études politiques (IEP) de l’Université de Strasbourg,
  • Prépa Talents+ de l’Institut d’études politiques (IEP) de Toulouse,
  • Prépa Talents du service public de l’Université polytechnique des Hauts-de-France (filière Sécurité-Justice),
  • Prépa Talents de l’ouest francilien de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, (filière Sécurité-Justice).

L’arrêté propose une seconde liste. Celle des autres cycles de formation dénommés « Prépas Talents » préparant aux concours d’accès à certains établissements assurant la formation de fonctionnaires ou de magistrats de l’ordre judiciaire. Ceux-ci sont aussi au nombre de 28 :

  • Prépa Talents de l’École des officiers de la  gendarmerie nationale,
  • Prépa Talents de l’École nationale de la magistrature (ENM),
  • Prépa Talents de l’École nationale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes,
  • Prépa Talents de l’École nationale de la protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ),
  • Prépa Talents de l’École nationale des douanes,
  • Prépa Talents de l’École nationale des finances publiques,
  • Prépa Talents de l’École nationale des greffes,
  • Prépa talents de l’École nationale des techniciens de l’équipement,
  • Prépa Talents de l’École nationale supérieure de la  police (Cannes-Écluse),
  • Prépa Talent de l’Institut de formation des personnels du ministère de l’Agriculture,
  • Prépa Talents du centre de formation de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE),
  • Prépa Talents de l’Institut national du patrimoine,
  • Prépa Talents inspecteur du travail de l’Institut national du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle,
  • Prépa Talents de l’Institut régional d’administration (IRA) de Bastia,
  • Prépa Talents de l’Institut régional d’administration (IRA) de Lille,
  • Prépa Talents de l’Institut régional d’administration (IRA) de Metz (Paris-Est, Strasbourg),
  • Prépa Talents de l’Institut régional d’administration (IRA) de Nantes,
  • Prépa Talents ESPOIR (Égalité Service Public Objectif Insertion Réussite) de l’Institut d’études politiques (IEP) de Bordeaux (pôle Administration générale),
  • Prépa Talents normands de l’Université de Caen Normandie,
  • Prépa Talents administration générale au niveau territorial de CY Cergy Paris Université,
  • Prépa Talents pour les finances publiques de l’Université de Clermont Auvergne,
  • Prépa Talents Évry de l’Université d’Évry Val d’Essonne,
  • Prépa Talents d’administration publique de l’Université de La Réunion (concours A et B),
  • Prépa Talents du service public de l’Université de La Réunion,
  • Prépa Talents du service public – Concours de la DGFIP de l’Université de Montpellier,
  • Prépa Tremplin des talents de l’Université de Haute-Alsace,
  • Prépa Talents du service public de l’Université de Paris Nanterre,
  • Prépa Talents concours de catégorie A du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance de l’Institut d’études politiques (IEP) de Toulouse,
  • Prépa Talents du service public de l’Université polytechnique des Hauts-de-France (filière économie, finances et travail).

Un deuxième arrêté relatif aux « Prépas Talents », publié le même jour au Journal officiel, précise :

  • Les conditions requises de la part des candidats ;
  • La composition de la commission d’admission, les modalités de candidature et de sélection ;
  • L’organisation et le fonctionnement du cycle de formation.

Enfin, un troisième arrêté daté du 5 août présente le régime des bourses Talents. Celles-ci peuvent être attribuées aux personnes préparant un ou plusieurs concours donnant accès à un emploi permanent de la fonction publique de catégorie A ou B, ainsi qu’à un emploi en qualité de magistrat.

Le nombre et le montant des bourses Talents seront fixés chaque année par le ministre chargé de la fonction publique, notamment en tenant compte du nombre de places ouvertes au sein des « Prépas Talents ». Subordonné à une participation assidue, le bénéfice des bourses Talents ne peut être accordé qu’une seule fois.

Posté le par

Recommander cet article