Le gouvernement dévoile la carte des 74 classes Prépas Talents du service public

Fonction publique

Les nouvelles classes Talents du service public destinées à former les hauts-fonctionnaires de demain seront ouvertes dès septembre 2021.

La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, a annoncé fin avril l’ouverture de 1 700 places de Prépas Talents du service public, pour répondre à l’engagement pris par le président de la République, le 11 février 2021 à Nantes, de « diversifier les profils qui entrent dans la haute fonction publique ». Les 74 nouvelles classes Prépa Talents du service public seront ouvertes dès septembre 2021. Celles-ci seront intégrées à des écoles de service public, à des universités, à des instituts d’études politiques (IEP), ou encore à des centres ou instituts de préparation à l’administration (CPAG ou IPAG).

Ces classes Prépa Talents du service public sont destinées aux étudiants boursiers de l’enseignement supérieur les plus méritants, en licence et master, qui souhaitent préparer les grands concours de la fonction publique. Les 1 000 places supplémentaires créées dès cette année, grâce à un financement du ministère de la Transformation et de la Fonction publiques, sont proposées sur tout le territoire. Chaque région comptera désormais au moins deux Prépas Talents, « afin de rapprocher les étudiants d’une préparation d’excellence aux concours », précise le ministère. Une cartographie précise et un espace dédié sont accessibles sur le site du ministère de la Transformation et de la Fonction publique.

Les étudiants seront sélectionnés sous conditions de ressources et de mérite, sur la base d’un dossier et d’un entretien tenant compte du parcours du candidat, de ses aptitudes, de sa motivation et de son potentiel. Les inscriptions seront conduites par chaque établissement accueillant une Prépa Talents du service public.

Chaque étudiant inscrit dans une de ces classes sera soutenu financièrement pendant sa formation par une bourse dédiée de 4 000 euros, cumulable avec la bourse sur critères sociaux, « afin de pouvoir se consacrer entièrement à cette préparation exigeante », se félicite le ministère. Il pourra également bénéficier d’un soutien pour le logement ou la restauration. Chaque étudiant bénéficiera, en outre, d’un tutorat renforcé par des fonctionnaires et hauts-fonctionnaires en poste ou des fonctionnaires stagiaires des écoles de service public, en s’appuyant notamment sur les réseaux associatifs.

Posté le par

Recommander cet article