Paris : 100 logements sociaux de plus pour les professeurs par an

Fonction publique

Cent logements sociaux supplémentaires seront réservés chaque année aux professeurs par la ville de Paris, a-t-elle annoncé dans un communiqué.

Une convention en ce sens a été signée le 23 mars entre la ville, la préfecture de Paris et le rectorat, indique le communiqué. Il est notoirement difficile de se loger avec un salaire d’enseignant dans la capitale, où les prix des loyers sont élevés.

Environ 700 professeurs du primaire et du secondaire ont déposé « une demande de logement social auprès de l’académie dans le cadre des logements réservés aux fonctionnaires de l’État » (fichier DRIHL).

Sur son contingent, la ville « a procédé l’année dernière à 160 désignations en faveur d’enseignants ». « Cet effort est important, mais il doit être renforcé », ajoute la municipalité.

Sous l’impulsion d’Ian Brossat, adjoint à la Maire en charge du logement, accompagné d’Alexandra Cordebard, adjointe en charge des questions relatives aux affaires scolaires, à la réussite éducative, aux rythmes éducatifs, la convention signée entre la ville, la préfecture de Paris et le Rectorat vise à faciliter l’accès au logement des enseignants parisiens, dont la mission d’intérêt général répond chaque jour aux besoins des parisiens.

L’académie de Paris concentre sur son territoire plus de 900 établissements publics de 1er et 2nd degrés, ainsi que de l’enseignement supérieur public. Plus de 240 000 élèves y sont scolarisés et plus de 330 000 étudiants sont inscrits dans les établissements d’enseignement supérieur public.

Paris va désormais mettre « à disposition 100 logements supplémentaires par an ». Il s’agira de « logements temporaires (places en foyer de jeunes travailleurs ou en résidence sociale pour jeunes actifs) destinés aux professeurs stagiaires », ainsi que de « logements permanents pour les enseignants titulaires en poste ». Les désignations en résidences sociales seront déléguées par la ville de Paris aux principales structures gestionnaires via des conventions de partenariats. La DRIHL en accord avec le Rectorat effectuera les désignations sur les logements permanents sur la base de leur critères de priorité, mais en ajoutant un critère de poste sur le territoire parisien.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum