Le mois de novembre sous le signe de l’Économie sociale et solidaire

Insertion

La 6e édition du mois de l’Économie sociale et solidaire (ESS) proposera, durant tout novembre, 2 000 événements partout en France. Dans le même temps, le projet de loi relatif à l’Économie sociale et solidaire sera débattu au Parlement.

Le ministre délégué chargé de l’Économie sociale et solidaire et de la Consommation, Benoît Hamon a donné, le 24 octobre, le coup d’envoi de la 6e édition du mois de l’Économie sociale et solidaire (ESS). Le mois de l’ESS vise « à promouvoir une autre manière d’entreprendre et de créer des emplois, en alliant performance économique et utilité sociale ».

Parallèlement, le projet de loi relatif à l’Économie sociale et solidaire, préparé par Benoît Hamon, sera examiné au Sénat en première lecture les 6 et 7 novembre. Son objectif est « d’inscrire dans le paysage économique le secteur de l’ESS, grâce à une stratégie de développement économique et sociale structurée », explique le ministère.

Le mois de l’Économie sociale et solidaire en France est une initiative lancée par le Conseil national des Chambres régionales de l’Économie sociale et solidaire (CNCRES). Son ambition est de « faire mieux connaître la diversité et la vitalité de l’économie sociale et solidaire (ESS) », précisent les organisateurs. Il s’agit de « faire découvrir au plus grand nombre, pendant un mois, et au travers d’initiatives les plus diverses possibles, une autre façon de concevoir l’économie ».

Depuis le 24 octobre, date de lancement de l’événement dans toute la France, les personnes intéressées peuvent participer à des actions et des évènements très variés, aux quatre coins du territoire. Cette année, le mois de l’ESS propose quelque 2 000 évènements ! Le programme, « riche et divers », se veut à « l’image de ces structures et entreprises qui ont choisi une autre manière de concevoir l’économie », insistent les organisateurs.

Les entreprises du secteur de l’ESS se distinguent par leur mode d’organisation et leur finalité. Depuis plus d’un siècle, elles ont établi « des règles du jeu originales », rappellent les organisateurs du mois de l’ESS. À savoir :

  • Rassembler des personnes motivées par la mise en œuvre d’un projet économique et social ;
  • Concilier objectifs d’intérêt collectif et activités économiques ;
  • Intégrer démocratie, innovation et développement durable dans leur organisation et dans leur fonctionnement.

Ces entreprises sont les coopératives, les mutuelles, les associations, les structures de l’insertion par l’activité économique, les fondations… Elles sont présentes dans tous les secteurs d’activités, de la banque à la culture, en passant par le commerce équitable.

« Expositions, ateliers, débats, rencontres… Vous êtes attendus ! Ne ratez pas ce grand rendez-vous annuel des acteurs de l’ESS », invitent les organisateurs. Vous pouvez retrouver le programme et la liste de tous les événements sur le site internet du mois de l’ESS. Les manifestations prévues sont recensées par départements ou classées par thèmes. Le mois de l’ESS propose sept thématiques :

  • Achetons responsable,
  • Agissons ensemble,
  • Consommons bio,
  • Déplaçons-nous écolo,
  • Entreprenons et travaillons autrement,
  • Épargnons solidaire,
  • Protégeons-nous mutuellement.

Pour en savoir plus : www.lemois-ess.org

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum