Les conseillers communautaires de Montpellier votent le passage en métropole

Intercommunalité

Les conseillers communautaires de Montpellier Agglomération ont largement approuvé (84 pour, 5 abstentions et 2 contre), vendredi 24 octobre lors d’une session extraordinaire, le passage en métropole au 1er janvier 2015.

Montpellier Méditerranée Métropole – c’est son futur nom – compte 434 000 habitants et  regroupe 31 communes. Cette mutation juridique, qui fait de Montpellier la 13e métropole française, était déjà actée par le plébiscite des conseils municipaux, 26 ayant voté pour et 5 contre.

Philippe Saurel, maire DVG de Montpellier et président de Montpellier Agglomération, a précisé les cinq piliers économiques de la métropole : « santé, numérique et innovation, mobilité, tourisme et sciences du vivant ». M. Saurel travaille en parallèle à la création d’un pôle métropolitain, sur un territoire plus vaste regroupant les communautés d’agglomérations comprises entre Alès (Gard) et Narbonne (Aude) pour favoriser les financements croisés. « Le pôle métropolitain doit aussi permettre de muscler notre territoire, pour devenir un pôle d’équilibre avec Toulouse », dans le cadre de la future grande région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, a déclaré M. Saurel, élu aux municipales de mars après avoir été exclu du PS pour avoir maintenu sa candidature.

Le passage en métropole va permettre à la collectivité de voir ses dotations d’État revues à la hausse, 60 euros par habitant au lieu de 45,40 euros habitant pour une communauté d’agglomération.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum