Montpellier agglomération adopte sa transformation en métropole

Intercommunalité

Le conseil d’agglomération extraordinaire de Montpellier a voté jeudi 17 juillet sa transformation en métropole en janvier 2015 afin de continuer à faire entendre sa voix dans « le paysage territorial » à venir avec la fusion envisagée du Languedoc-Roussillon avec Midi-Pyrénées.

La délibération a été adoptée par 75 voix pour, 3 contre et 11 abstentions. Cette transformation doit encore être validée par chacun des 31 conseils municipaux de l’agglomération dans un délai de trois mois.

« La transformation est vitale pour notre communauté et plus largement notre territoire. La métropole est seule compétente sous l’impulsion de la région et de l’État pour définir et mettre en œuvre la politique de développement du territoire », a affirmé le président de l’agglomération, le DVG Philippe Saurel.

Le passage en métropole de Montpellier sera accompagné d’un pacte de confiance avec les maires, leur garantissant la souveraineté communale, a annoncé M. Saurel qui a fixé trois secteurs clés pour la future métropole : la santé, le numérique et le tourisme.

Contrairement à d’autres grandes agglomérations, le passage en métropole de l’agglomération de Montpellier qui compte 433 309 habitants n’est pas automatique. Il reste attaché à un accord exprimé par la majorité qualifiée des conseils municipaux.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum