Diagnostic de sécurité : incompatibilité avec la fonction de contrôleur technique

Passation des marchés

Le Conseil d’État a écarté, dans une décision du 18 juin 2010, la possibilité pour un contrôleur technique de répondre à un marché de diagnostic de sécurité.

À propos d’un marché relatif à la réalisation d’un diagnostic de sécurité incendie dans des établissements pénitentiaires et à l’élaboration d’un schéma directeur, la haute juridiction a appliqué le principe en vigueur posé par l’article L. 111-25 du Code de la construction et de l’habitation qui interdit à un contrôleur technique toute participation à des activités de conception, d’exécution ou d’expertise d’ouvrage.

Les sages du Palais-Royal ont estimé que le ministère de la Justice, à l’origine de la consultation, avait pu, sur le fondement de cette incompatibilité, « légalement » écarter la candidature de la société Bureau Véritas, « bénéficiaire d’un agrément au titre du contrôle technique ».

« La circonstance que le marché dont s’agit ne s’analyse pas, en lui-même, comme un marché de construction faisant appel à l’intervention d’un contrôleur technique est sans incidence sur l’applicabilité de cette règle », a justifié le juge administratif suprême.

Bénédicte Rallu

Texte de référence :

L'analyse des spécialistes

  • Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public Urbanisme

    Modernisation des règles de gestion des biens immobiliers du domaine public

    12/12/17
    La gestion du patrimoine immobilier des collectivités publiques est un sujet aussi complexe que sensible. Retours sur les principaux points établis par l'ordonnance n° 2017-562 du 19 avril 2017.
  • Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017 Concurrence

    Domaine public, occupation et mise concurrence : retours sur les apports de l’ordonnance du 19 avril 2017

    06/12/17
    Depuis le 1er juillet 2017, les gestionnaires du domaine public sont obligés de mettre en œuvre des procédures transparentes et non discriminatoires avant d’autoriser une personne à occuper le domaine public.
  • Droit de la fonction publique et harcèlement moral: du bon usage du référé-libertés fondamentales Droits et obligations

    Droit de la fonction publique : harcèlement moral et bon usage du référé-libertés fondamentales

    15/11/17
    Le droit de ne pas être soumis à un harcèlement moral constitue, pour un agent public, une liberté fondamentale invocable dans le cadre du référé-liberté.
  • Tous les articles juridiques