Pour une meilleure insertion des jeunes suivis par la PJJ

Protection de l'enfance

Les ministères des Armées et de la Justice s’engagent en faveur de l’insertion de ces jeunes en difficultés.

La ministre des Armées et le ministre de la Justice ont signé, le mardi 27 juillet 2021, un protocole afin de favoriser l’insertion sociale et professionnelle de jeunes confiés par l’autorité judiciaire à la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ). Florence Parly et Éric Dupond-Moretti s’engagent ainsi dans une démarche conjointe en faveur de l’insertion de mineurs ou de jeunes majeurs ayant besoin d’accompagnement et de soutien, afin de leur permettre de construire un nouveau projet professionnel. Le protocole conclu entre les deux ministères s’articule autour de trois axes.

  • Améliorer la connaissance mutuelle de la PJJ et des armées

Le ministère des Armées et celui de la Justice souhaitent entreprendre des actions destinées à favoriser la proximité professionnelle entre la PJJ et les armées au sein des territoires volontaires. Au programme : partage d’information, mise en place de référents, visites d’unités militaires, présentation des formations et métiers militaires, propositions d’orientation ciblée…

  • Valoriser les dispositifs existants

Le protocole doit permettre, à la fois, de favoriser les passerelles entre la PJJ et le service militaire volontaire (SMV) et d’étudier le développement des travaux d’intérêt général (TIG) dans le domaine des armées.

  • Expérimenter des nouveaux domaines d’action

Les deux ministères veulent, notamment, favoriser l’accès des jeunes suivis par la PJJ aux Journées citoyenneté et défense et créer un parcours d’inspiration militaire dans le projet pédagogique d’un établissement de la PJJ.

Les ministères des Armées et de la Justice sont donc « résolument engagés en faveur d’une meilleure insertion de la jeunesse française, chacun selon ses prérogatives et spécificités ». Ce protocole doit permettre de « créer des solutions innovantes et bénéfiques pour des jeunes en difficultés », espèrent-ils.

Posté le par

Recommander cet article