Fonction publique d’État : le salaire net moyen quasi stable en 2019

Rémunération

En 2019 dans la fonction publique d’État (FPE), le salaire net moyen est resté quasi stable (- 0,1 % corrigé de la hausse des prix) mais celui des non fonctionnaires a baissé de 0,3 %, selon les dernières données de l’Insee publiées lundi 7 juin 2021.

Un salarié de la fonction publique d’État (FPE), qui emploie 2,2 millions d’agents publics (ministères, établissements publics administratifs, enseignement, ouvriers d’État…), a perçu en moyenne 2 599 euros nets par mois en équivalent temps plein.

Cette moyenne prend en compte tous les agents civils des ministères et des établissements publics, fonctionnaires (73 %) ou non (27 %). En euros courants, le salaire net moyen a augmenté de 1,0 % en 2019. Corrigé de la hausse des prix, il était quasi stable (- 0,1 %), après avoir diminué de 1,2 % en 2018.

Les disparités salariales ont légèrement augmenté : les 10 % des salariés en équivalent temps plein les moins bien rémunérés ont perçu au plus 1 548 euros nets par mois alors que les 10 % les mieux rémunérés gagnaient plus de 3 744 euros.

Les non-fonctionnaires ont perçu en moyenne 2 111 euros nets par mois en 2019, en baisse de 0,3 % en euros constants.

Le salaire net des femmes était inférieur de 13,6 % en moyenne à celui des hommes (2 449 contre 2 835 euros mensuels), soit légèrement plus qu’en 2018. À profil identique, les femmes sont rémunérées en moyenne 3,1 % de moins que les hommes, un écart stable par rapport à 2018.

Deux tiers des fonctionnaires de la FPE appartiennent à la catégorie hiérarchique A (la mieux rémunérée). Leur salaire net moyen, de 3 005 euros par mois, était en 2019 en baisse de 0,5 % en euros constants par rapport à 2018.

Les enseignants de catégorie A, qui représentent la moitié des effectifs des fonctionnaires de la FPE, ont perçu en moyenne 2 766 euros nets par mois, soit 0,1 % de moins sur un an.

Le salaire net moyen des fonctionnaires de catégorie B a augmenté de 1,3 %, à 2 517 euros par mois. C’était notamment le cas pour les fonctionnaires de la police et de l’administration pénitentiaire, qui représentent 38 % des fonctionnaires de la FPE de catégorie B et ont perçu un salaire net de 2 628 euros en moyenne par mois, en hausse de 3,4 % en euros constants.

Le régime indemnitaire des agents du corps d’encadrement et d’application de la police a connu une forte hausse (+ 11 % en euros courants), sous l’effet d’une revalorisation de certaines indemnités mais aussi du règlement rétroactif d’heures supplémentaires.

Le salaire net moyen des fonctionnaires de catégorie C (les moins bien rémunérés) est resté quasi stable (− 0,1 %), à 2 018 euros par mois.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2021

Posté le par

Recommander cet article